Back to Top Un moment charnière qui a transformé la vie de Jeannette | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
You're in my care banner You're in my care banner

Un moment charnière qui a transformé la vie de Jeannette

Partager :
 

Jeannette Cheng est devenue infirmière autorisée à L’Hôpital d’Ottawa après avoir survécu à un violent accident de voiture qui a changé le cours de sa vie.

Dans la vie, il arrive souvent un moment charnière qui nous met sur la voie de notre destin.

Pour Jeannette Cheng, ce moment est survenu pendant qu’elle recevait d’excellents soins à L’Hôpital d’Ottawa après un violent accident de voiture. Profondément marquée par l’expérience, Jeannette est devenue infirmière à L’Hôpital d’Ottawa – l’endroit où on lui a sauvé la vie.

Le 19 août 2007, Jeannette et un groupe d’amis ont pris la route pour aller faire une descente en eau vive. Ils étaient en 4e année d’un programme informatique à l’Université Carleton.

Alors qu’ils traversaient la vallée de l’Outaouais, leur véhicule a fait une violente collision. Trois victimes furent transportées à l’hôpital le plus proche. Jeannette, quant à elle, avait de graves blessures et fut héliportée à L’Hôpital d’Ottawa – où se trouve l’unique Unité de traumatologie de l’Est de l’Ontario.

Jeannette était très gravement blessée. Chaque minute comptait.

À l’Hôpital, une équipe spécialisée en traumatologie a d’abord retiré la rate de Jeannette. Puis, elle a eu une opération pour réparer son crâne fracturé et enfin une opération au bassin.

L’équipe hautement qualifiée a minutieusement réparé son corps pour essayer de lui sauver la vie.

Deux semaines après l’accident, Jeannette s’est finalement réveillée – effrayée et désorientée. Heureusement, les infirmières compatissantes ont su tout lui expliquer avec délicatesse.

Même si elle avait repris connaissance, elle n’était pas encore tirée d’affaire.

Quelques jours plus tard à l’Unité de traumatologie, Jeannette a fait une hémorragie interne. Son équipe médicale est alors rapidement intervenue.

Son médecin traitant, le Dr Giuseppe Pagliarello, s’est aussitôt rendu à son chevet. C’est là qu’elle a vécu un moment charnière – pas tant pour sa santé que pour sa vocation.

Lorsque le Dr Pagliarello est venu à son chevet, il lui a tenu la main et leur a expliqué, à elle et à l’équipe médicale, les prochaines étapes de ses soins. Ce petit geste anodin du médecin et l’assurance avec laquelle il s’est adressé à eux l’ont rassuré.

Elle venait de sentir le pouvoir thérapeutique de la bienveillance.

Jeannette avait maintenant une vision claire de son avenir. En avril 2018, elle est retournée à l’Unité de traumatologie de L’Hôpital d’Ottawa, mais cette fois-ci en tant qu’infirmière autorisée.

Elle allait à son tour aider à transformer la vie des patients les plus gravement blessés grâce aux nouvelles technologies et aux percées novatrices de la recherche. Elle savait qu’elle voulait participer à la création d’un avenir meilleur pour nos patients et notre collectivité.

Or, Jeannette a également trouvé une autre façon de témoigner sa reconnaissance. Cette année, elle fait un don dans le cadre de la campagne Je donne @ l’Hôpital pour soutenir les soins aux patients et la recherche transformationnelle ici même à L’Hôpital d’Ottawa.

Vous aussi, vous pouvez appuyer cette importante initiative : remplissez un formulaire de don ou faites un don en ligne dès maintenant.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Support patient care and research at The Ottawa Hospital - Donate now