Favourite Icon
 

Chaque année, L’Hôpital d’Ottawa admet plus de 48 000 patients dans ses unités et en soigne plus de 150 000 à l’urgence. Il est pourtant possible de prévenir bon nombre de ces visites. Nous encourageons tous les résidants de l’Est de l’Ontario à s’occuper de leur santé et à prendre des mesures pour prévenir la maladie.

Nous vous présentons ici des calculateurs santé grâce auxquels vous pouvez connaitre l’influencebiglifelogo2 qu’ont vos habitudes de vie sur votre bien-être physique et mental. Ces trois calculateurs vous offrent un aperçu de :

Project Big Life est la page d’accueil des deux premiers calculateurs santé (en anglais seulement), qui ont été créés par des scientifiques en santé publique de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (IRHO). Le Dr Doug Manuel et ses collaborateurs ont produit le calculateur d’espérance de vie et le calculateur de consommation de sel pour aider les Ontariens à comprendre comment leur mode de vie a des répercussions sur leur santé.

Le Dr Manuel est scientifique principal à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et à l’Institute for Clinical Evaluative Sciences, en plus d’être professeur agrégé à l’Université d’Ottawa.

Espérance de vie

L’équipe du Dr Manuel a créé le calculateur d’espérance de vie en 2012 dans le cadre d’un rapport qui constatait que 6 décès sur 10 survenus en Ontario sont associés à 5 habitudes modifiables : le tabagisme, la consommation d’alcool, l’inactivité physique, la mauvaise alimentation et le stress.

Presque tous les Ontariens présentent un ou plusieurs de ces comportements malsains. Selon les conclusions du Dr Manuel, si chaque Ontarien modifie au moins l’une de ces habitudes, notre espérance de vie moyenne augmenterait de 3,7 ans.

dougmanuelheadshotlargeConsommation de sel

Le calculateur de consommation de sel vous donne un aperçu de la quantité de sel que vous consommez et les principales sources de sodium dans votre alimentation. Premier du genre en Amérique du Nord, le calculateur a été mis au point après l’analyse de la teneur en sodium de plus de 20 000 aliments vendus dans les épiceries et les restaurants, et est fondé sur les habitudes alimentaires des Canadiens, ainsi que sur les données les plus à jour en matière de teneur en sodium.

Le calculateur (en anglais seulement) vous pose des questions telles que :

  • Combien de fois par semaine mangez-vous au restaurant?
  • Quels types de restaurants (restaurant-minute, restaurant avec service aux tables ou restaurant gastronomique)?
  • Combien de fois par jour, par semaine ou par mois mangez-vous un aliment donné et en quelle quantité?
  • Quels types d’aliments consommez-vous (pain, aliments préemballés, fromage, etc.)?

Les Canadiens consomment en moyenne 3 400 mg de sel par jour, soit le double de la quantité recommandée. Une consommation excessive de sodium peut entraîner l’hypertension artérielle et augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de maladies cardiaques et de maladies rénales. Elle a aussi été associée à un risque accru d’ostéoporose, de cancer de l’estomac et d’asthme grave.

JoAnne Arcand, diététiste du département des sciences nutritionnelles de l’Université de Toronto, a collaboré avec le Dr Manuel à la création du calculateur de consommation de sel.

Pour estimer votre espérance de vie ou votre consommation de sel, prenez cinq minutes pour essayer les deux calculateurs à l’adresse Web suivante : projectbiglife.ca

Risque de dépression

À partir des données sur le profil de risque des Canadiens, une équipe de recherche de l’Université de Calgary et de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa a mis au point un outil  capable de prédire la probabilité d’être atteint de dépression majeure, selon le sexe entre autres.

Le calculateur de risque de dépression évalue le risque de subir un épisode de dépression majeure dans les quatre prochaines années pour une personne qui n’est pas déjà atteinte de dépression. Il peut servir d’outil de dépistage en vue d’offrir une intervention précoce aux personnes qui présentent un risque élevé de dépression avant que leurs symptômes n’évoluent vers un épisode de dépression complet.

L’outil a été mis au point par le Dr JianLi Wang,  le Dr Scott Patten et la Dre Glenda MacQueen du Mathison Centre for Mental Health Research and Education de l’Université de Calgary, en collaboration avec le Dr Doug Manuel.