Back to Top Les infirmières sont au cœur du projet de deux ans qui transformera les soins aux patients. | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
You're in my care banner You're in my care banner

Les infirmières sont au cœur du projet de deux ans qui transformera les soins aux patients.

Partager :
 
Yvonne Wilson, front row, centre, and Ann Mitchell, directly to Wilson's left, were part of a talented group of nurses

Yvonne Wilson (devant, au centre) et Ann Mitchell (à gauche de Mme Wilson) figurent parmi les infirmières chevronnées qui ont mis à profit leur expertise et leur leadership tandis que L’Hôpital d’Ottawa se prépare à lancer le système Epic, le 1er juin.

Des centaines d’infirmières de six établissements de soins sont en tête du peloton qui chapeaute le lancement du réseau d’information sur la santé Epic. Bien d’autres soutiennent aussi les efforts pendant que quelque 18 000 membres du personnel reçoivent de la formation, apprennent de nouvelles politiques et assimilent de nouvelles pratiques.

L’Hôpital et l’équipe responsable du projet Epic ont compris très tôt qu’il était judicieux d’inclure des infirmières dans toutes les facettes de l’effort de transformation des soins. Leurs perspectives sont essentielles pour concrétiser la vision d’offrir des soins intégrés à une ère numérique.

« Des infirmières ont été mobilisées, et ce, de l’adoption d’Epic jusqu’à la validation et aux tests », affirme Ann Mitchell, directrice, Pratique professionnelle en soins infirmiers. « Leurs contributions étaient vitales pour que le système fonctionne bien pour nous et les autres professionnels. Nous avons consacré des centaines d’heures à des réunions sur sa conception. Nous avons pu ajouter et changer des fonctions pour qu’elles soient pratiques et soutiennent notre façon de travailler », précise Mme Mitchell.

Ann Mitchell
Ann Mitchell est directrice de la Pratique professionnelle en soins infirmiers.

L’expertise clinique et la perspective des infirmières favorisent notre réussite.

« Nous fournirons des soins plus holistiques qu’avant en donnant aux équipes de soins du réseau de partenaires un accès en temps réel aux renseignements sur les patients », explique Yvonne Wilson, infirmière chevronnée et responsable clinique du projet, qui est aussi directrice clinique à L’Hôpital d’Ottawa.

Le lancement simultané d’Epic chez six partenaires fera entrer le système de santé de l’Est ontarien dans le 21e siècle. Ces partenaires sont L’Hôpital d’Ottawa, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, l’Équipe universitaire de santé familiale de L’Hôpital d’Ottawa, l’Hôpital général d’Hawkesbury et district, l’Hôpital Victoria de Renfrew et l’Hôpital St. Francis Memorial.

Les infirmières procurent une perspective et un leadership précieux

Un projet de cette ampleur et de cette importance exige un travail d’équipe de calibre mondial. Des cliniciens et des médecins ont aussi collaboré étroitement dès le début pour créer un système intégré qui améliorera les soins aux patients. Les membres de l’équipe responsable du projet Fusion, composée de talentueux cliniciens et professionnels des technologies de l’information, sont à pied d’oeuvre depuis deux ans pour créer et tester le système. Des infirmières font partie de leur équipe.

Vidhya Veeraragavan est devenue la première analyste à obtenir la certification Epic à L’Hôpital d’Ottawa en 2017. Elle est infirmière autorisée et détient une maîtrise en sciences infirmières.

En tant qu’analyste, Mme Veeraragavan offre son expertise dans les domaines de la réadaptation, de la santé mentale et de la sécurité des renseignements sur les patients. Elle rencontre des gestionnaires cliniques afin de recueillir des données sur les flux de travail pour aider à créer un système normalisé auprès de tous les partenaires. Elle reconnaît que le personnel aura peut-être besoin de temps pour s’adapter au nouveau système, mais elle est convaincue qu’il est très avantageux de le faire.

« Epic sera tellement pratique – un clic et voilà. Nous ferons des gains en temps et en énergie. Les professionnels auront alors plus de temps pour les soins aux patients », explique-t-elle.

Bien d’autres infirmières sont aussi devenues analystes dans le cadre du projet et ont examiné les flux de travail pour personnaliser les fonctions d’Epic. Peggy Guilbeault, qui a déjà travaillé à l’Unité de soins intensifs néonataux et en contrôle des infections au cours de ses 30 années de carrière, était responsable de la documentation clinique dans les unités de soins. Son équipe a dirigé le processus de normalisation de centaines de flux de travail, ce qui a permis de réduire le nombre d’ensembles d’ordonnances de 560 à 311. Il s’agit là d’un niveau de normalisation sans précédent au Canada dans le cadre de la mise en œuvre d’Epic.

« Le plus grand gain que représente Epic pour les infirmières est son renforcement de la sécurité des patients. »

Les infirmières ont joué un rôle essentiel non seulement dans l’élaboration du nouveau système, mais aussi dans l’enseignement de son fonctionnement. Des dizaines d’infirmières enseignantes ont passé des mois à créer des outils pour aider leurs collègues à comprendre et à utiliser Epic.

Des infirmières de première ligne sont devenues formatrices accréditées et ont formé plus de 4 000 infirmières. Diriger la formation leur a permis d’acquérir de nouvelles aptitudes et de découvrir un autre volet des soins infirmiers. Elles possèdent maintenant des connaissances approfondies sur Epic et deviennent des ressources pour leurs pairs dans leur unité.

Les infirmières ont soulevé des montagnes pour former et préparer le personnel à l’arrivée d’Epic dans l’objectif ultime d’offrir des soins de grande qualité aux patients.

« Je pense que nous aurons d’innombrables possibilités d’enrichir les soins aux patients après le lancement du système », ajoute Mme Wilson.

Yvonne Wilson
Yvonne Wilson est infirmière autorisée et responsable clinique de la mise en œuvre du réseau d’information sur la santé Epic.

Une nouvelle ère pour la sécurité des patients

« Le plus grand gain que représente Epic pour les infirmières est son renforcement de la sécurité des patients », poursuit Mme Mitchell.

Par exemple, à compter de juin, l’infirmière utilisera un outil électronique pour lire le code à barres sur le bracelet d’identité et sur le médicament du patient avant de le lui administrer. Le système Epic lui permet ainsi de s’assurer que la bonne personne reçoit les bons médicaments au bon moment.

« Epic aidera l’Hôpital à réduire davantage le risque d’erreurs de médication », précise Lisa Mishak, qui compte 19 années d’expérience des soins infirmiers intensifs. « Certains patients ont un dossier médical très volumineux parce que nous leur offrons des soins depuis longtemps. Dans Epic, nous n’aurons plus à fouiller parmi des centaines de feuilles de papier. Nous pourrons trouver ce que nous devons savoir sur le patient rapidement et facilement, ce qui nous laissera plus de temps pour les soins. »

«  Nous n’approchons pas de la ligne d’arrivée. Nous arrivons plutôt à la ligne de départ d’une nouvelle ère de soins mieux axée sur la sécurité et l’amélioration de la qualité. »

Epic est doté de solides mesures de sécurité qui permettent aux membres de l’équipe de soins d’un patient d’accéder aux bons renseignements tout en gardant les renseignements sécurisés.

« Epic donnera aux membres du personnel un accès rapide et sécurisé aux renseignements dont ils ont besoin seulement », affirme Mme Wilson.

Patients et partenaires grâce à MyChart

Dès le 1er juin, les patients pourront s’inscrire au service MyChart Epic, qui est un portail sécurisé à l’intention du patient qui lui donne à son au profil médical complet. MyChart est entièrement intégré et branché à Epic. Après l’inscription, un patient devra entrer une seule fois ses antécédents médicaux, y compris ses médicaments et ses allergies. Lorsqu’il se rendra dans l’un des établissements du réseau, l’équipe de soins sera alors bien informée et prête à l’aider. MyChart est un puissant outil pour inciter les patients à être des partenaires actifs dans leurs propres soins.

« MyChart donnera au patient un autre moyen de jouer un rôle central dans son équipe de soins en l’incluant dans ses soins et la planification et en lui donnant accès en tout temps à ses renseignements liés à la santé », poursuit Mme Wilson.

Les patients peuvent utiliser MyChart pour consulter leurs renseignements sur la santé à partir d’un appareil mobile ou d’un ordinateur. Les renseignements et les résultats de tests, qui sont mis à jour en temps réel, sont donc accessibles en quelques clics.

Aspirons ensemble à améliorer les soins dans notre collectivité et au-delà

L’Hôpital d’Ottawa et ses partenaires ont déployé beaucoup d’efforts pour lancer Epic, mais nous savons que nous n’approchons pas de la ligne d’arrivée. Nous arrivons plutôt à la ligne de départ d’une nouvelle ère de soins mieux axée sur la sécurité et l’amélioration de la qualité.

« Nous laissons notre empreinte dans le domaine de la santé et changeons potentiellement la vie de personnes habitant à des milliers de kilomètres d’ici. » 

L’Hôpital préconise une culture d’amélioration de la qualité depuis longtemps. Epic nous aidera à approfondir et à rehausser notre engagement à ce chapitre.

L’Hôpital d’Ottawa aura désormais accès à la vaste base de connaissances issue des autres hôpitaux au Canada et aux États-Unis qui utilisent Epic, en plus de pouvoir aussi y verser ses propres pratiques exemplaires. En fait, certaines de nos pratiques exemplaires de renommée mondiale sont déjà accessibles à la vaste communauté qui utilise Epic, y compris des établissements réputés comme la Clinique Mayo et l’Hôpital Johns Hopkins.

« Nous sommes des innovateurs, affirme Mme Wilson. Des centaines d’établissements de soins en Amérique du Nord pourront maintenant tirer parti du travail et de la recherche que nous réalisons ici pour améliorer les soins. Nous laissons notre empreinte dans le domaine de la santé et changeons potentiellement la vie de personnes habitant à des milliers de kilomètres d’ici. »

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Support patient care and research at The Ottawa Hospital - Donate now