Back to Top COVID-19 : la compassion contribue à la gestion du stress | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
You're in my care banner You're in my care banner

COVID-19 : la compassion contribue à la gestion du stress

Partager :
 
A young lady is coping with COVID-19 stress at The Ottawa Hospital

Faire preuve de compassion envers vous-même et faire de votre mieux pour assurer votre mieux-être à long terme peut vous aider à gérer votre stress. 

Il est normal de ressentir du stress lié à la pandémie de COVID-19 et aux pressions connexes. À mesure que les semaines truffées de changements et d’incertitudes se poursuivent, beaucoup d’entre nous se sentent tendus et stressés. Certains d’entre nous abandonnent certaines des stratégies d’adaptation qui nous ont aidés et se tournent vers des stratégies qui nous font nous sentir mieux sur le moment, mais nous pourrions le regretter plus tard. Poursuivez votre lecture pour constater que vous n’êtes pas seul dans ce combat.

Le stress est une réaction normale, souvent saine, à un changement ou à une menace dans notre environnement qui nous pousse à nous adapter ou à réagir d’une manière ou d’une autre. La pandémie de COVID-19 a apporté son lot de changements, de défis et d’incertitudes.

Une augmentation du stress peut avoir des effets sur nos émotions, notre esprit et notre corps. Nous pouvons nous sentir plus anxieux, dépassés, tristes, craintifs, en colère, frustrés, irritables ou seuls. Beaucoup ressentent de l’inquiétude, ont des pensées plus négatives ou ont de la difficulté à se concentrer ou à prendre des décisions. Le stress peut également entraîner de la fatigue, des tensions musculaires et des maux de tête.

A lady under the stress and wellness during COVID-19 at The Ottawa Hospital
Avez-vous eu des signes physiques ou émotionnels de stress? Vous n’êtes pas seul.

Chacun de nous vit le stress différemment. Il peut être utile de porter attention à la façon dont le stress se manifeste pour comprendre quand et comment le gérer efficacement.

Il est peut-être aussi surtout important de se rappeler qu’il est normal de bien se sentir et aussi de ne pas bien se sentir. Si après coup vous regrettez le nombre de biscuits ou de croustilles que vous avez mangés ou le verre de vin de plus que vous avez bu, soyez indulgent envers vous-même et les autres.

Gérer le stress

Tout le monde ne réagit pas au stress de la même façon. Il existe une interaction complexe de facteurs biologiques, génétiques, environnementaux et psychosociaux qui contribuent tous à augmenter ou à réduire le risque de consommation d’alcool ou d’autres substances, particulièrement en réaction au stress. 

Pour toute personne confrontée à un stress prolongé, il peut y avoir des moments où nous éprouvons moins de contrôle sur certaines de nos stratégies d’adaptation. Certains comportements peuvent en fait accroître notre niveau de stress et d’anxiété et notre sentiment d’isolation, et ainsi affecter notre humeur.   

Lorsque cela survient, nous pouvons avoir l’impression que nos comportements prennent le contrôle de notre quotidien ou qu’ils prennent trop de place dans notre vie. Et peut-être que certains de nos proches nous le disent.

COVID-19 Strategies to cope with stress at The Ottawa Hospital
Certains comportements peuvent soulager le stress à court terme, mais peuvent aggraver les sentiments négatifs quand les effets se dissipent

Lorsque nous ressentons du stress, il est normal de vouloir essayer de se sentir à nouveau plus à l’aise. Les gens tentent de gérer leurs émotions notamment par la nourriture, l’exercice, l’alcool, les jeux d’argent, les jeux vidéo et la navigation sur Internet. Ils peuvent sur le moment se sentir mieux, mais ces comportements peuvent également entraîner une augmentation des sentiments négatifs lorsque les effets se dissipent. Au fil du temps, les comportements que nous avons adoptés pour essayer de nous sentir plus en contrôle ont en fait l’effet opposé. Par conséquent, notre santé physique et émotionnelle peut en payer le prix.

Conseils pour vous aider à gérer votre stress

  • Faites de votre mieux pour soutenir vos choix en matière de mieux-être lorsque c’est possible.
    • Dormez et reposez-vous lorsque vous le pouvez. Bougez et demeurez actif. Faites des choix alimentaires sains dans la mesure du possible.
    • Surveillez votre consommation de stimulants comme la caféine et la nicotine pour voir s’ils ont un effet négatif sur votre sommeil et votre niveau de stress.
    • Consultez (ou consultez en ligne) régulièrement votre médecin ou un autre membre de votre équipe de soins.
  • Faites des activités que vous aimez.
  • Suivez un horaire ou une routine au quotidien pour vous aider à structurer votre journée, même lorsque vous restez à la maison.
  • Essayez des exercices de relaxation.
  • Parlez-vous de façon positive.
  • Faites preuve de compassion envers vous-même en faisant des activités réconfortantes ou apaisantes (p. ex. prendre un bain moussant, se blottir dans une couverture chaude).
  • Parlez par téléphone ou appel vidéo avec des personnes de soutien dans votre entourage.

Si vous avez de la difficulté à gérer votre stress, songez à obtenir de l’aide d’un professionnel de la santé, par exemple un psychologue. Parlez-en à votre médecin ou à un autre membre de votre équipe de soins pour connaître les options qui s’offrent à vous.

Autres ressources

Gérer le stress, l’anxiété et l’usage de substances pour les professionnels de la santé

Gérer la consommation de substances durant la pandémie de COVID-19 (balado)

Manger sous l’effet de l’émotion

Abandon du tabac

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Support patient care and research at The Ottawa Hospital - Donate now