Back to Top Je suis là pour vous : La purification par la fumée apporte du réconfort aux patients autochtones et à leur famille | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
You're in my care banner You're in my care banner

Je suis là pour vous : La purification par la fumée apporte du réconfort aux patients autochtones et à leur famille

Partager :
 
Smudging

La cérémonie de purification par la fumée est généralement pratiquée à l’occasion d’une naissance, d’un décès ou d’une crise. Or, elle peut aussi faire partie des pratiques spirituelles quotidiennes d’un patient.

Beaucoup de patients et leur famille ont recours à des pratiques culturelles pour composer avec le stress pendant une hospitalisation. Les patients des peuples des Premières Nations et des Métis et leur famille, notamment, pratiquent des cérémonies de purification par la fumée.

Désormais, L’Hôpital d’Ottawa dispose d’une procédure pour les patients et leur famille qui souhaitent effectuer une purification par la fumée.

La purification par la fumée est un rituel traditionnel qui fait partie de certaines cultures autochtones du Canada. Elle se pratique différemment d’une communauté à l’autre. À L’Hôpital d’Ottawa, un patient peut en faire la demande en tout temps et pour diverses raisons.

« Elle était soulagée d’apprendre qu’elle pouvait désormais avoir recours à la purification par la fumée sans même devoir quitter sa chambre. »

Peu après l’approbation de la procédure opérationnelle normalisée, Karen Lawrence, gestionnaire clinique à l’Unité 6 Est, a soumis une demande de la part d’une de ses patientes.

« La patiente avait pour habitude de pratiquer la purification par la fumée. Elle était soulagée d’apprendre qu’elle pouvait désormais avoir recours à la purification par la fumée sans même devoir quitter sa chambre », explique Mme Lawrence.

La cérémonie de purification par la fumée est généralement célébrée à l’occasion d’une naissance, d’un décès ou d’une crise. Or, elle peut aussi faire partie des pratiques spirituelles quotidiennes d’un patient.

Durant une cérémonie de purification par la fumée, on brûle des plantes médicinales traditionnelles et la fumée qui s’en dégage est passée sur les parties du corps à des fins médicinales et spirituelles.

Il est permis d’effectuer une purification par la fumée dans trois types d’espaces à l’Hôpital : à l’extérieur des édifices, dans une zone désignée à cet effet à l’intérieur ou, si le patient ne peut pas être déplacé, dans la chambre du patient.

« On bénéficie de beaucoup de soutien », affirme Mme Lawrence à propos de la procédure pour soumettre une demande, qu’elle trouve simple et accessible.

La procédure opérationnelle normalisée comprend des exigences en matière de sécurité pour empêcher que la fumée se propager et incommode d’autres patients, leur famille ou le personnel.

« Pour beaucoup de nos patients autochtones, la purification par la fumée joue un rôle important dans leur mieux-être spirituel », affirme Gwen Barton, gestionnaire du Programme de cancérologie pour les Autochtones. « À titre de professionnels de la santé, notre responsabilité est de créer les conditions nécessaires pour la pratique de ces rituels culturels, et ce, en toute sécurité et dans le respect mutuel. »

Si vous souhaitez tenir une cérémonie de purification par la fumée, adressez-vous à votre équipe de soins

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Support patient care and research at The Ottawa Hospital - Donate now