Back to Top Chirurgie oculaire au laser (chirurgie réfractive) | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

En janvier 1993, l’Institut de l’oeil est devenu le premier établissement d’enseignement universitaire canadien à obtenir le laser excimère et à évaluer son efficacité pour traiter la myopie, l’hypermétropie, la presbytie et l’astigmatisme.

Le programme de chirurgie au laser excimère de l’Institut de l’oeil a acquis une réputation internationale grâce à ses résultats de recherches cliniques et fondamentales. Les chercheurs ont travaillé en étroite collaboration avec AMO/VISX et ont fait des tests bêta sur les nouveaux logiciels et le nouveau matériel. En partenariat avec AMO/VISX, ils ont mis au point de nouveaux logiciels qui permettent de corriger les aberrations importantes de l’oeil.

L’Institut a reçu le premier laser excimère STAR en 1994 et utilise aujourd’hui le système STAR S4-IR, qui comprend le traitement à petits et très petits points (variable spot scanning), la réfraction à cadence de répétition variable (variable repetition rate), la reconnaissance irienne, la compensation de la cyclotorsion, le centrage automatique et la détection de front d’onde (Wavefront).

L’Institut a reçu le premier laser excimère STAR en 1994 et utilise aujourd’hui le système STAR S4-IR, qui comprend le traitement à petits et très petits points (variable spot scanning), la réfraction à cadence de répétition variable (variable répétition rate), la reconnaissance irienne, la compensation de la cyclotorsion, le centrage automatique et la détection de front d’onde (Wavefront).

Plus récemment, il a utilisé la technologie de détection de front d’onde pour évaluer des patients et planifier leur traitement à l’aide d’un logiciel personnalisé. C’est l’Institut de l’oeil qui a traité les premiers patients hypermétropes et les premiers patients fortement myopes et astigmates avec cette technologie.

À l’automne 2007, l’Institut de l’oeil est devenu le premier centre universitaire du Canada à recevoir l’appareil laser femtoseconde, IntraLase. Nous utiliserons l’appareil pour l’IntraLASIK, une intervention visant à corriger la vision entièrement au laser, ainsi que pour les chirurgies avancées de la cornée, y compris les transplantations de cornée.

L’institut a traité plus de 6 000 patients jusqu’à maintenant. La chirurgie au laser excimère est devenue un centre d’intérêt majeur en recherche clinique et fondamentale.

Aperçu des projets de recherche :

  • Évaluation des différentes techniques d’ablation qui créent une multifocalité de la cornée en vue de traiter la presbytie
  • Analyse approfondie des traitements qui intègrent la détection de front d’onde avec LASIK, KPR, LASEK et Epi-LASIK
  • Guérison de la cornée après une chirurgie réfractive
  • KPR et LASEK : évaluation comparative (kératomileusis épithélial au laser)
  • Le LASIK (kératomileusis assisté par laser) combiné au laser femtoseconde
  • Imagerie à l’aide de la détection de front d’onde (Wavefront)
  • Évaluation d’un nouveau laser excimère d’AMO
  • Évaluation de la technique d’ablation de surface et de LASIK à l’aide du laser femtoseconde (IntraLase)

Vous voulez savoir si vous seriez un bon candidat pour une chirurgie réfractive et si vous pourriez faire partie d’un programme de recherche à l’Institut de l’oeil de l’Université d’Ottawa, L’Hôpital d’Ottawa – Campus Général? Composez le 613-737-8657 pour obtenir plus de renseignements et un rendez-vous pour une évaluation.