Back to Top Traitement - L'Hôpital d'Ottawa
 

Les possibilités de traitement de l’insuffisance rénale sont la dialyse ou la transplantation.

Les traitements de dialyse comportent de nombreuses difficultés. Il faut les recevoir régulièrement et suivre un régime alimentaire strict. Pour ces deux raisons, la personne en dialyse peut être fatiguée la plupart du temps. Il existe deux types de dialyse : l’hémodialyse et la dialyse péritonéale.

Hémodialyse

Durant l’hémodialyse, le sang passe dans un appareil à l’extérieur du corps pour y être nettoyé. La procédure peut durer trois à quatre heures, et il faut s’y soumettre trois fois par semaine. Il est également possible de recevoir un traitement d’hémodialyse six fois par semaine pendant de plus courtes périodes ou de le recevoir la nuit, pendant qu’on dort. C’est ce qu’on appelle l’hémodialyse nocturne. L’hémodialyse peut se faire à l’hôpital ou le patient peut suivre une formation spéciale pour la faire à la maison.

 

Hemodialyzer = Hémodialyseur (où a lieu la filtration)

Hemodialyzer machine = Appareil d’hémodialyse

Filtered blood = Sang filtré renvoyé dans l’organisme

Blood flows = Sang acheminé vers l’hémodialyseur

Hemodialysis

Dialyse péritonéale

Lors d’une dialyse péritonéale, le sang est nettoyé à l’intérieur du corps plutôt qu’au moyen d’un rein artificiel. La cavité péritonéale est l’espace situé autour des intestins et des autres organes de l’abdomen (ventre). Pendant une dialyse péritonéale, cette cavité est remplie d’un liquide de dialyse. Les déchets et l’excès de liquides passent de la cavité péritonéale et se mélangent à ce liquide, qui est ensuite drainé. C’est ce qu’on appelle un échange de fluides.

 

Catheter = Cathéter

Peritoneal Dialysis

Il faut faire une dialyse péritonéale tous les jours. Un appareil peut faire l’échange de fluides pendant qu’on dort. On peut également faire l’échange de fluides soi-même quatre à cinq fois par jour. Les personnes qui choisissent la dialyse péritonéale reçoivent une formation spéciale pour la faire elles-mêmes à la maison.
Peritoneal Dialysis-2

Transplantation

Actuellement, le meilleur traitement contre l’insuffisance rénale est la transplantation rénale. La transplantation d’un rein en bonne santé permet aux personnes atteintes d’insuffisance rénale de vivre plus longtemps et d’avoir une meilleure qualité de vie. La transplantation rénale ne convient toutefois pas à tout le monde.

Pendant une transplantation, le nouveau rein est inséré dans l’abdomen près de la vessie. Les reins du receveur ne sont pas retirés à moins que les médecins aient une bonne raison pour le faire.

Il existe deux types de transplantation : celle du rein d’une personne décédée ou celle du rein d’une personne vivante. Le rein d’un donneur décédé est offert à la personne dont le nom se trouve sur la liste d’attente des dons d’organes de personnes décédées. L’organe provient d’une personne qui vient de mourir et que sa famille accepte de faire un don de reins.

 

New kidney = Nouveau rein

Location of transplanted kidney =
Emplacement du rein transplanté

Transplantation

La liste d’attente pour obtenir un rein d’un donneur décédé ne cesse de s’allonger. Le temps d’attente moyen sur cette liste est de cinq ans pour les personnes vivant dans la région d’Ottawa. Les transplantations de reins de donneurs décédés sont réussies chez de nombreuses personnes, mais il est préférable de recevoir le rein d’une personne vivante. Nous allons maintenant aborder exclusivement les dons de rein de personnes vivantes.

Page mise à jour le 23 décembre 2016