Back to Top Anesthésiologie en obstétrique | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

L’Hôpital d’Ottawa (L’HO) compte une unité d’obstétrique dans deux de ses trois campus : les campus Civic et Général. Environ 7 000 bébés naissent à L’HO chaque année, et ce nombre de naissances se répartit presque également entre chaque campus. Au sein du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain, L’HO est le seul hôpital qui offre des soins tertiaires en obstétrique. Il constitue donc le centre de référence d’une grande partie de la population de l’Est de l’Ontario.

Tous les anesthésiologistes des campus Civic et Général possèdent l’expérience requise pour fournir d’excellents soins d’anesthésie obstétricale. Nous pouvons donc accueillir des patientes dans nos unités des naissances 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une équipe composée d’obstétriciens, de médecins de famille, de sages-femmes et d’infirmières offre les services suivants : injection épidurale durant l’accouchement, anesthésie pour accouchement par césarienne, soulagement de la douleur après l’accouchement, consultations médicales et suivi de grossesse complexe. De plus, les deux campus ont créé des sous-spécialités de la profession d’anesthésiologiste en obstétrique afin de suivre l’évolution des changements non seulement dans les soins aux patientes, mais également en ce qui concerne la formation et le perfectionnement de nos médecins résidents, de nos boursiers et de nos collègues des soins infirmiers.

Comme nous fournissons des soins aux femmes qui vivent une grossesse « normale » et à celles qui vivent une grossesse à risque élevé (en raison d’un problème médical chez la mère ou le bébé), nos statistiques en matière de services rendus sont plutôt élevées. Environ 65 à 70 % de nos patientes reçoivent une injection épidurale durant leur accouchement. À L’HO, seulement 5 % des femmes accouchent sans aucun médicament. Notre taux de césariennes est d’environ 30 %, et environ la moitié d’entre elles sont planifiées (ou « électives »). Nous réalisons les césariennes sous anesthésie spinale. Par exemple, nous effectuons trois ou quatre césariennes planifiées et environ deux césariennes urgentes durant une semaine habituelle et de sept à neuf injections épidurales par jour. Dans les unités des naissances, nous pratiquons également le cerclage du col de l’utérus (habituellement sous rachianesthésie), la dilatation et le curetage chez les femmes qui ont fait une fausse couche au début de leur grossesse, le retrait manuel du placenta (s’il ne sort pas naturellement après la naissance) et l’injection péridurale de blood patch épidural au besoin.

Notre Département d’anesthésiologie offre des consultations pour les femmes qui en ont besoin, en collaboration avec les unités des grossesses à risque élevé. Les médecins de famille, les sages-femmes et les obstétriciens qui pratiquent à L’HO peuvent demander une consultation auprès d’un anesthésiologiste. Il n’est pas nécessaire que la patiente vive une grossesse à risque élevé. Certaines femmes se posent plusieurs questions sur la façon dont nous pouvons les aider à soulager leur douleur durant l’accouchement ou ont vécu une expérience difficile lors d’un accouchement antérieur. Ces raisons sont suffisantes pour consulter un spécialiste. D’autres femmes ont de lourds antécédents médicaux, et nous devons les surveiller de près, avec le reste de l’équipe d’obstétrique, pour assurer leur bien-être et celui de leur bébé durant l’accouchement. Nous faisons beaucoup de planification en équipe dans de tel cas.

Notre équipe d’anesthésiologistes en obstétrique a préparé plusieurs feuillets et livrets d’information à l’intention des patientes, par exemple :

Vous pouvez trouver ces documents dans notre site Web ou auprès de votre principal fournisseur de soins de santé.