Back to Top L’ambiance paisible du nouveau Centre de santé du sein rassure et transmet le calme et l’espoir | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
Bannière Je suis là pour vous Bannière Je suis là pour vous

L’ambiance paisible du nouveau Centre de santé du sein rassure et transmet le calme et l’espoir

Partager :
 
The breast cancer patient Tanya O’Brien is happily smiling.

Le nouveau Centre de santé du sein Rose Ages donne espoir aux patients comme Tanya O’Brien, dont la famille a connu de nombreux cas de cancer du sein.

Il y a six ans, Tanya O’Brien a vécu son pire cauchemar. La découverte de calcifications lors d’une mammographie s’est suivie d’une biopsie qui a confirmé un cancer du sein.

« Apprendre qu’on a le cancer, c’est comme vivre un film d’horreur, décrit Tanya. Le temps s’arrête, tout se passe au ralenti… sauf dans la tête. Là, les idées défilent à vive allure. Tout à coup, je me suis posé une foule de questions. Le cancer s’est-il propagé? Vais-je mourir? Qu’arrivera-t-il à ma famille? ».

Les antécédents familiaux avaient déjà causé bien des cauchemars à Tanya. Rendue à 41 ans, elle avait déjà vu une cousine et une tante mourir du cancer du sein, deux cousines trouver une masse (pour laquelle l’une d’entre elles a subi une mastectomie préventive), et deux autres tantes en radiothérapie.

« Depuis que j’ai l’âge de comprendre ce qui arrive à ma famille, j’ai peur du cancer. Une peur paralysante qui a le pouvoir de ruiner une belle journée en un instant. Cette crainte m’a volé bien des années. »

C’est justement le diagnostic foudroyant de milliers de personnes comme Tanya qui a motivé la construction du Centre de santé du sein Rose Ages, situé au 4e étage du Centre de cancérologie de L’Hôpital d’Ottawa (Campus Général).

Inauguré cet automne, le Centre est doté d’équipement de pointe pour offrir une expérience cohésive et réconfortante aux personnes en processus de diagnostic ou en traitement. Pour les 30 prochaines années, il propose une véritable transformation en matière de santé du sein pour notre région.

« Je peine à croire que nous y sommes déjà », admet la Dre Jean Seely, chef de l’imagerie du sein du Service d’imagerie médicale. « Nous sommes tout simplement très reconnaissants envers la collectivité et ravis de voir les patients bénéficier d’un nouvel espace aussi beau que performant. »

Soins efficients

Le Centre offre des services complets d’imagerie, de diagnostic, d’évaluation des risques, de planification chirurgicale et de soutien psychosocial aux personnes atteints d’un cancer ou d’un autre problème du sein, et ce, dans un contexte efficace et empreint de compassion.

New Breast Cancer Centre

Le Centre offre un espace calme et serein que les patients trouvent rassurant.

Vu que l’oncologie médicale et la radio-oncologie se trouvaient déjà au Centre de cancérologie, les patients n’ont plus à se déplacer à différents endroits pour recevoir leurs soins. Le concept de guichet unique promet non seulement un accès bonifié aux soins, mais aussi une communication et une coordination améliorées entre les nombreux professionnels de la santé qui s’occupent d’un patient.

« En venant à un seul et même endroit pour recevoir les différentes formes de diagnostic et de traitement, les patients – et le personnel – ont une expérience bien plus cohésive qu’avant, confirme la Dre Amanda Roberts. Nos patients vivent déjà beaucoup de stress. En leur offrant tout sous un même toit, nous espérons leur éviter un stress additionnel. Le guichet unique facilite aussi la tâche des fournisseurs de soins : la proximité accroît notre capacité de traiter plus de gens. »

En outre, le Centre de santé du sein est désormais à proximité des autres endroits où grand nombre de patients doivent se rendre pour des consultations et des thérapies.

Veuillez noter que nous continuerons de réaliser les rendez-vous réguliers de mammographie de dépistage au centre de dépistage du cancer du sein Plaza Hampton Park (1419, av. Carling, bur. 214).

Un milieu paisible

La Dre Seely est d’avis que l’attrait esthétique du nouveau Centre de santé du sein est un atout considérable – et elle n’est pas la seule. Lorsque Brenda Burney y a mis les pieds pour la première fois, elle s’est sentie rassurée par le calme qui y régnait.

« Dès que j’y suis entrée, j’ai trouvé l’endroit calme, rassurant et professionnel, raconte Brenda. C’est lumineux, propre et beaucoup plus joyeux qu’un espace médical habituel; et je crois que c’est très important pour les gens qui y vont. »

Brenda, qui reçoit un traitement pour le cancer du sein, a remarqué la luminosité de l’espace sur-le-champ. La Dre Seely confirme que cette caractéristique fait partie de l’environnement thérapeutique recherché.

« Ce nouvel espace est beau, affirme la Dre Seely. On y trouve beaucoup de clarté naturelle, qui pénètre par les nombreuses fenêtres, avec des couleurs naturelles et du bois. Cet aspect d’un établissement de soins peut sembler anodin; or, l’atmosphère peut avoir un effet thérapeutique. Elle s’éloigne de celle d’une clinique, et cela peut beaucoup renforcer le bien-être mental. »

Les patients passeront davantage de temps dans les milieux de soins spécialisés, et moins dans les autres secteurs de l’hôpital où ils seraient exposés à tout un éventail de problèmes de santé. Brenda a trouvé bénéfique d’être entourée de gens qui vivaient une situation semblable à la sienne.

« À l’hôpital, tout le monde vit quelque chose de différent, précise-t-elle. C’est rassurant d’être assise dans une salle d’attente, entourée de personnes dans le même bateau que moi. Ça devient un lieu sûr. »

Impossible sans l’aide de la collectivité

Dr Jean Seely

Dre Jean Seely est reconnaissante envers les donateurs de la collectivité qui ont concrétisé son rêve de fonder le Centre de santé du sein Rose Ages.

La Dre Seely a consacré plus de 10 ans à la fondation du Centre, qui n’aurait jamais vu le jour, non seulement sans ses efforts et ceux de son équipe, mais aussi sans l’aide de la collectivité.

« Le nouveau Centre voit le jour entièrement grâce aux dons de la collectivité, déclare Dre Seely. Ça en dit long sur la générosité des gens de la région d’Ottawa. Une générosité qui change la donne pour tellement de personnes. Notre ville a de quoi être fière. »

Le jour de l’inauguration du Centre de santé du sein, Tanya a eu une pensée pour les membres de sa famille qui auraient pu en bénéficier.

« Notre société a tellement fait de progrès quand ça vient au cancer du sein, dit-elle. Aujourd’hui ma tante aurait peut-être survécu. Elle n’aurait peut-être pas eu aussi peur. Ensemble, nous avons donné à des gens comme moi, comme nous, tellement d’espoir. »

Souhaitez-vous contribuer à l’amélioration des services de santé du sein dans la région d’Ottawa? Nous vous invitons à faire un don à L’Hôpital d’Ottawa.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Appuyez les soins aux patients et la recherche à L'Hôpital d'Ottawa - Faire un don