Back to Top Conseils quelque peu inhabituels d’une diététiste pour bien s’alimenter sans se ruiner - L'Hôpital d'Ottawa
 

Conseils quelque peu inhabituels d’une diététiste pour bien s’alimenter sans se ruiner

 
A paper in the foreground that says 5 Tips: 5 Conseils with Mistralle Brouillard out of focus in the background

Que ce soit à l’épicerie ou au restaurant, de nombreux Canadiens ressentent l’impact de l’inflation sur leur budget alimentaire. Vu que la nourriture que nous consommons a un effet direct sur notre santé, Mistralle Brouillard nous donne quelques conseils pratiques pour continuer à bien manger sans se ruiner.

Planifiez, une priorité.

Planifier vos repas, même dans les grandes lignes, peut vous aider à la fois à éviter d’acheter des produits alimentaires inutiles et de jeter de la nourriture que vous ne mangerez pas en fin de compte. La planification des repas n’a pas besoin d’être très élaborée, mais doit être réaliste pour augmenter vos chances d’acheter ce que vous mangerez et de manger ce que vous achèterez.

Faites preuve d’imagination en cuisine et expérimentez.

La créativité peut être votre meilleur rempart contre l’augmentation des produits alimentaires. Utilisez de nouveaux ingrédients (aussi moins coûteux) et concoctez un repas. Combiner de nouvelles saveurs inattendues peut apporter beaucoup de variété à peu de frais. De plus, votre créativité vous aidera à faire des merveilles avec vos restes de nourriture et à réduire le gaspillage alimentaire.

Apprenez l’art de la substitution.

Du pain de viande sans viande? Des ailes de poulet sans poulet? Vous trouverez en ligne de nombreuses recettes proposant des façons créatives de remplacer des ingrédients dispendieux par d’autres qui ne le sont pas. Qu’il s’agisse de pain de viande à base de légumineuses ou de légumes secs ou encore de miettes de bacon faites de flocons de coco, il existe tout un réseau virtuel de blogueurs épicuriens qui se consacrent à cette pratique de la magie culinaire. Simplement substituer quelques-uns de vos plats les plus chers peut faire une énorme différence dans votre budget alimentaire.

Différentes boîtes de conserve ouvertes sur un plateau en bois.
Les produits en conserve ont tendance à être moins onéreux, à se conserver plus longtemps et à avoir une valeur nutritionnelle identique ou supérieure aux produits frais.

Privilégiez plus souvent les produits surgelés et en conserve.

Les produits frais sont l’un des groupes alimentaires les plus durement touchés par la forte hausse des prix et peuvent être hors de portée pour certains, même en saison. Le moment est venu de revenir sur la croyance selon laquelle les produits frais seraient meilleurs pour la santé et de comprendre les nombreuses raisons en faveur de la consommation de produits surgelés et en conserve. Ces produits sont habituellement moins chers que les produits frais; ils se conservent beaucoup plus longtemps, en plus de garder tous leurs éléments nutritifs et d’être cueillis au sommet de leur fraîcheur, ce qui leur donne plus de goût que les produits frais cultivés à contre-saison.   

Écoutez votre faim.

Certaines personnes pourraient être tentées de faire des économies sur leur budget alimentaire en sautant des repas. Faites attention : quand vous avez faim, dans la plupart des cas, il est préférable de manger quelque chose que de ne rien manger. Les produits en conserve et surgelés, les aliments transformés, les plats à emporter font tous partie du paysage nutritionnel d’une personne. Soyez un peu plus indulgent envers vous-même si vos choix alimentaires quotidiens ou hebdomadaires ne sont pas toujours à la hauteur de vos attentes ou de celles d’autrui.

Vu l’abondance de conseils alimentaires dont nous disposons, nous pouvons facilement nous sentir dépassés, voire coupables, de nos choix. Les conseils de Mistralle visent à vous aider à faire de votre mieux et à garder les choses simples. À la fin de la journée, il suffit parfois de simplement vous alimenter et de vous donner l’énergie nécessaire afin de continuer à vivre normalement.    

Mistralle Brouillard
Mistralle Brouillard, diététiste professionnelle à L’Hôpital d’Ottawa, sait combien recevoir des conseils en santé peut être déstabilisant. Elle encourage les gens à poser des gestes simples pour diminuer leur budget alimentaire, sans sacrifier leur alimentation.

Ressources

  • Pulse Canada : Recueil de recettes et d’information sur les légumes secs (lentilles, pois, pois chiches, etc.).
  • Guide de disponibilité d’Ontario, terre nourricière : Guide facile à consulter pour savoir à quel moment une variété de fruits ou de légumes de l’Ontario est de saison.
  • La Banque d’alimentation d’Ottawa : Organisme qui fournit des produits frais et des denrées non périssables, ainsi que des produits comme des couches, des articles de toilette et d’hygiène, à son réseau qui compte plus de 100 programmes d’aide alimentaire d’urgence à Ottawa.
  • Good Food on the Move : Organisme qui s’efforce de rendre plus accessibles et abordables des fruits et légumes pour les habitants d’Ottawa qui ont de la difficulté à se procurer des produits frais.
  • Bonne Bouffe Ottawa : Ensemble de programmes et services s’adressant aux habitants d’Ottawa qui ont de la difficulté à se nourrir.
  • Ottawa Community Food Partnership : Organisme œuvrant pour l’abandon d’un modèle classique de charité alimentaire en faveur d’un engagement communautaire et d’une sécurité alimentaire dignes de ce nom.

Quelques données sur l’inflation alimentaire

  • Le Rapport annuel sur les prix alimentaires 2022 prévoit une augmentation globale du prix des denrées alimentaires de 5 % à 7 % pour la prochaine année, soit la plus forte augmentation anticipée en pourcentage et en dollars depuis 12 ans.
  • Les plus fortes hausses prévues concernent les catégories des produits laitiers et des restaurants (de 6 % à 8 %), et les produits de boulangerie et les légumes (de 5 % à 7 %).
  • La facture d’épicerie d’une famille s’élève en moyenne à 900 $ par mois et augmentera entre 945 $ et 965 $ par mois.
 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Autres ressources utiles

Êtes-vous à risque d’avoir le diabète de type 2?

Le diabète de type 2 est un problème de santé grave qui touche près de 2 millions de Canadiens (chiffre à la hausse), mais vous pouvez faire quelque chose aujourd’hui pour réduire votre risque de l’avoir. Nos expertes offrent des conseils prouvés scientifiquement pour aider votre système de régulation de la glycémie et rester en bonne santé.

Diversité de genre : guide des pronoms d’usage

Tout comme votre nom, vos pronoms d’usage font partie intégrante de votre identité. Les membres transgenres du personnel et des ressources bénévoles à L’Hôpital d’Ottawa répondent à des questions courantes sur leurs pronoms d’usage et expliquent comment les utiliser de façon respectueuse.

Vos attestations de compétences en secourisme et en RCR sont-elles toujours valides? Voici une histoire qui vous incitera à les renouveler si ce n’est pas le cas!

Lorsqu’elle a compris qu’un bambin était en train de s’étouffer dans un Costco d’Ottawa, une infirmière de L’Hôpital d’Ottawa qui se trouvait sur les lieux a réalisé une RCR qui lui a sauvé la vie. Sauriez-vous quoi faire si une urgence similaire se présentait? Notre équipe du Service de traumatologie vous recommande quelques cours d’initiation au secourisme.

Dépistage du cancer du côlon rapide, facile et gratuit

Selles, caca, numéro 2 – peu importe ce que vous l’appelez, cela pourrait vous sauver la vie. Le dépistage du cancer du côlon est rapide, gratuit et sans douleur et peut même se faire à la maison. Passez le dépistage aujourd’hui, car 9 personnes sur 10 chez qui le cancer du côlon est décelé tôt peuvent complètement s’en guérir.

Changer son état d’esprit pour mieux dormir

Des psychologues de L’Hôpital d’Ottawa vont au-delà des conseils habituels en matière de sommeil pour vous expliquer pourquoi changer votre état d’esprit peut vous aider à mieux dormir.

Guide pour se rendre au travail à vélo… en hiver

Se déplacer à vélo comporte un vaste éventail de bienfaits pour sa propre santé et celle de la planète. L’arrivée de l’hiver ne devait pas vous faire reléguer le vélo au garage. Découvrez comment aller travailler à vélo tout au long de l’année.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.