Back to Top Dr Jerry M. Maniate | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
Dr Jerry M. Maniate


Dr Jerry M. Maniate, MD, M.Éd., FRCPC
Vice-président, Formation
L’Hôpital d’Ottawa

Contact Details
JManiate@toh.ca

Le Dr Maniate a été nommé vice-président, Formation, de L’Hôpital d’Ottawa à compter du 1er novembre 2017.

Le Dr Maniate est venu s’établir à Ottawa après avoir habité Toronto où il était enseignant clinicien communautaire (médecine interne générale), le premier chef de la Formation médicale et de la Recherche ainsi que directeur de la Formation médicale à la clinique d’enseignement du Centre de santé St. Joseph’s (Toronto). Auparavant, il a été directeur adjoint des chercheurs au Centre Wilson, président du Comité de la formation du conseil de faculté et professeur adjoint de médecine à l’Université de Toronto. Le Dr Maniate œuvre depuis longtemps à la formation de résidents. D’abord membre du Comité exécutif puis président de l’Association canadienne des médecins résidents (maintenant les Médecins résidents du Canada), il a ensuite collaboré avec le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada dans le cadre de conférences (Conférence internationale sur la formation des résidents et Forum international des leaders en éducation médicale) de même qu’au sein de divers comités et d’équipes chargées de visites d’agrément.

Le Dr Maniate a joué un rôle de premier plan au sein d’un groupe de travail du référentiel de compétences CanMEDS 2015 pour les médecins du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Sur le plan de la formation à l’échelle internationale, en 2016, le Collège royal International l’a nommé directeur régional pour l’Oman, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis et directeur régional adjoint (perfectionnement du corps professoral) pour le Koweït.

À titre de chercheur en éducation, le Dr Maniate se penche actuellement sur deux principaux sujets qui s’entrecoupent : 1) explorer les effets désirés et non désirés de la mondialisation sur les systèmes de formation médicale, notamment l’agrément, l’évaluation, la gouvernance, le programme d’études et la planification des ressources humaines en santé et 2) créer des modèles originaux de formation médicale et de recherche.