Back to Top Amélioration de la vision (basse vision) | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Dre Marie-Louise Lapointe, professeure adjointe ; Katya Molino, COMT ; N. Mariamme Ukena, BSc, BA, COMT, ROUB

Même si la vue de centaines de patients de l’Institut de l’œil s’améliore grâce à des technologies de pointe et des traitements spécialisés, une petite proportion de la population continue de ressentir l’impact d’une vision réduite. Il peut être difficile de s’adapter aux changements graduels. Les spécialistes de la basse vision peuvent aider les patients à s’ajuster au degré de vision qu’il leur reste.

À la clinique de basse vision, on évalue l’état et les besoins de chaque patient pour déterminer le type d’aide visuelle qui leur sera le plus utile. Quand des lunettes normales ne corrigent pas adéquatement la vision de près ou de loin, la Dre Lapointe aide les patients à apprendre à utiliser des instruments comme les loupes, les lunettes à forte puissance ou les systèmes télescopiques. Grâce à des outils comme les appareils de lecture et les logiciels d’ordinateur qui grossissent les caractères, beaucoup de personnes peuvent continuer à travailler et conserver une plus grande autonomie.

Dans les cas graves, il est traumatisant de perdre la capacité de lire, d’écrire ou de circuler librement. La clinique de basse vision travaille de près avec l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA) pour s’assurer que les patients qui traversent cette épreuve reçoivent les conseils dont ils ont besoin et connaissent les services de soutien et l’équipement disponibles

Qu’est-ce qu’une évaluation de la basse vision?

C’est une évaluation de la vue des personnes qui n’arrivent pas à voir assez bien avec des lunettes ordinaires. La basse vision ne veut pas dire qu’on est aveugle. Les personnes qui ont une basse vision ont encore une vision fonctionnelle. On peut souvent améliorer leur vue à l’aide de dispositifs spéciaux. Que votre problème soit léger ou grave, une basse vision signifie que votre vue ne répond pas à vos besoins.

Qu’est-ce qui cause la basse vision?

La basse vision touche les personnes de tous les âges. Elle est toutefois plus courante chez les personnes âgées. Divers troubles peuvent nuire à l’œil et au système de la vue et affaiblir la vision. Ce sont, par exemple, des anomalies à la naissance, des blessures, certaines maladies ou encore le vieillissement. La cause la plus courante de la basse vision est la dégénérescence maculaire. C’est une maladie de la rétine ou de la couche intérieure de l’œil qui capte la lumière et vous permet de voir. La dégénérescence maculaire cause des dommages à la vision centrale seulement. Elle n’affecte pas la vision latérale (de côté) ou périphérique.

Est-ce qu’il existe différents genres de basse vision?

Oui. La baisse de la vision centrale ou de lecture est le genre de basse vision le plus courant. Parmi les autres genres de basse vision, il y a :

  • la baisse de la vision de côté (périphérique)
  • l’incapacité de voir les couleurs
  • l’incapacité des yeux de s’ajuster à la lumière, aux contrastes ou à l’éblouissement (reflets).

Vous pourriez avoir besoin d’aides différentes selon votre type de basse vision.

Qu’est-ce qu’une aide pour la basse vision?

C’est un dispositif optique (décrit ci-dessous) qui sert à améliorer la vision.

Dispositifs optiques pour la basse vision

Ces dispositifs grossissent l’objet que vous regardez. Ils diffèrent des lunettes habituelles. La clinique de basse vision de l’Institut de l’œil a les dispositifs suivants :

  • loupes à main
  • loupes à poser (COIL et Eschenbach)
  • lunettes de lecture à fortes puissances positives variées
  • télescopes Ocutech
  • télescopes à main
  • jumelles de lecture et de loin
  • télévision en circuit fermé.

Aides non optiques

Ces aides pour la basse vision comprennent des jeux de cartes avec des gros chiffres, des livres enregistrés sur cassette, des montres parlantes, etc. La technique la plus simple est de vous approcher de ce que vous voulez voir. Vous n’endommagerez pas vos yeux en tenant un livre très près de vos yeux ou en vous assoyant jusqu’à un pied de la télévision.

Il n’y a pas de dispositif capable de rétablir la vision normale dans toutes les situations. Vous pourriez avoir besoin de différents dispositifs pour différentes tâches visuelles.

Pourquoi dois-je avoir 2 rendez-vous pour l’évaluation de ma basse vision?

Une fois que la clinique de basse vision reçoit la demande de consultation de votre médecin, on vous appelle pour fixer 2 rendez-vous. Au premier rendez-vous, vous verrez un technologue en ophtalmologie qui se spécialise dans la basse vision.

À ce rendez-vous, le technologue :

  • discutera avec vous de vos besoins visuels
  • vérifiera vos ordonnances actuelles et vos loupes
  • vous montrera les aides optiques variées qui sont disponibles. .

Au second rendez-vous, vous verrez un ophtalmologiste. Il confirmera et prescrira les aides optiques dont vous avez besoin pour améliorer votre vision.

Où puis-je aller pour faire remplir mes ordonnances d’aides optiques?

Vous pouvez acheter les aides pour la basse vision auprès des opticiens de l’Institut de l’œil, à l’Institut national canadien pour les aveugles et auprès d’autres opticiens agréés.

Pour en savoir plus ou pour prendre rendez-vous à notre clinique de basse vision, appelez l’Institut de l’œil au 613-737-8899, poste 78716.