Back to Top Foire aux questions | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Foire aux questions

Qui peut subir une néphrectomie par laparoscopie?
Plus de 90 % des donneurs peuvent subir une néphrectomie par laparoscopie. Cette opération se pratique dans la plupart des centres de transplantation. Elle sera expliquée au donneur au cours du processus d’évaluation. Le donneur doit savoir que, pendant l’opération, il existe une faible possibilité que le chirurgien doive pratiquer une néphrectomie ouverte plutôt qu’une opération par laparoscopie afin de pouvoir retirer le rein en toute sécurité.

Pourquoi prélève-t-ton généralement le rein gauche?
Pour les deux types de néphrectomie, c’est généralement le rein gauche que l’on choisit. En général, ses vaisseaux sanguins sont plus longs, et il est plus facile d’accès. Le rein droit se trouve parfois obstrué par le foie, ce qui le rend difficile à prélever. Dans certains cas, si c’est à l’avantage du donneur et du receveur, l’équipe chirurgicale peut décider de prélever le rein droit pour la transplantation.

Les reins non fonctionnels du receveur sont‑ils retirés?
Non, à moins que cela ne soit nécessaire pour assurer la santé du receveur. Il n’est pas facile d’atteindre les reins non fonctionnels. Cela nécessite généralement une opération plus longue ou, parfois, une autre opération pour le receveur. Le nouveau rein est placé dans le bas du ventre, sur le côté.

Combien de temps l’évaluation dure-t-elle?
La durée de l’évaluation est variable. Elle dépend de votre disponibilité, de votre médecin de famille et de la nécessité de pratiquer d’autres analyses et examens. L’évaluation dure en moyenne trois à six mois.

Que se passe-t-il si je change d’avis?
Il se peut que votre niveau d’anxiété augmente à mesure que vous approchez de la fin de l’évaluation. C’est normal. Si vous avez des doutes à propos du don d’organe, veuillez en faire part à la coordonnatrice des dons de rein de personnes vivantes. Nous vous soutiendrons dans votre décision et nous pourrions vous proposer l’aide d’une travailleuse sociale ou des services psychiatriques, au besoin. Si vous décidez de ne pas donner votre rein, nous respecterons votre vie privée en tout temps. L’équipe des dons de rein de personnes vivantes dira que vous ne pouvez pas donner de rein pour le moment pour des raisons de santé. C’est vous qui déciderez de fournir ou non de plus amples renseignements. Vous pouvez changer d’avis en tout temps, même le jour de l’opération.

Que se passe-t-il si je tombe enceinte après avoir donné un rein?
Les femmes en âge de procréer qui donnent un rein peuvent mener des grossesses à terme. Nous vous recommandons d’attendre au moins six mois après le don de rein avant de devenir enceinte. Si vous prévoyez une grossesse après le don d’organe, parlez-en au néphrologue spécialiste en transplantation.

Quand l’opération aura-t-elle lieu?
Le moment de l’opération dépendra des besoins du receveur. S’il est en dialyse, l’opération pourrait avoir lieu dès la fin de l’évaluation. Si le receveur est suivi à la Clinique d’insuffisance rénale progressive, le moment de l’opération dépendra du degré de fonctionnement du rein. Parfois, la fonction rénale peut se détériorer rapidement, alors que dans d’autres cas, il peut s’écouler des mois ou des années avant que le receveur ait besoin de la transplantation. Nous essaierons de vous avertir le plus tôt possible de la date de la transplantation.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au don de rein de personnes vivantes. Si vous décidez d’entamer le processus d’évaluation, informez la coordonnatrice des dons de rein de personnes vivantes. Si nous n’avons pas de vos nouvelles, nous considérerons que vous avez changé d’idée.

Coordonnatrice des dons de rein de personnes vivantes : 613-738-8400, poste 82778