Back to Top Aspect financier | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Les personnes qui souhaitent faire don d’un rein doivent consacrer du temps à ce projet, ce qui peut avoir des répercussions sur leurs finances. Il faut parfois s’absenter du travail pour passer les divers examens et se présenter aux rendez-vous. On conseille généralement au donneur de ne pas retourner travailler pendant quatre à six semaines après l’opération pour favoriser sa guérison. Des dépenses liées aux déplacements, à l’hébergement et à la garde des enfants peuvent également s’ajouter.

Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants (PREDOV)

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario a créé un programme pour réduire le coût des dons de rein de personnes vivantes. Il s’agit du Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants (PREDOV). Il permet de rembourser les dépenses des personnes qui donnent un rein à un résident de l’Ontario couvert par le régime d’assurance provincial (OHIP), jusqu’à concurrence d’un montant de 5 500 $. Pour obtenir le remboursement, il faut respecter la politique du programme. Les montants remboursés dépendent de la distance entre le domicile du donneur et l’hôpital où se pratique la transplantation et des autres sources de financement possibles, comme un régime d’assurance au travail, le Programme de subventions accordées aux résidents du Nord de l’Ontario pour frais de transport à des fins médicales ou une assurance invalidité. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le PREDOV ou télécharger une trousse de demande, visitez le site Web du Réseau Trillium pour le don de vie à l’adresse www.giftoflife.on.ca. Vous pouvez également demander des renseignements à la travailleuse sociale ou à la coordonnatrice des dons de rein de personnes vivantes.