Back to Top Le Gouvernement du Canada, L'Hôpital d'Ottawa et la Fondation de l'Hôpital d'Ottawa dévoilent le laboratoire de réadaptation virtuelle | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Le Gouvernement du Canada, L’Hôpital d’Ottawa et la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa dévoilent le laboratoire de réadaptation virtuelle

Caren Ribbon CuttingLe 25 mars 2011 – L’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, conjointement avec L’Hôpital d’Ottawa et La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, a participé au dévoilement du laboratoire de réadaptation en réalité virtuelle, qui abrite le simulateur CAREN (système informatisé d’environnement de réadaptation), au Centre de réadaptation de L’Hôpital d’Ottawa.

« Le simulateur CAREN de L’Hôpital d’Ottawa est le premier système du genre au Canada consacré à la réadaptation de patients militaires et civils, a déclaré le ministre MacKay. L’acquisition de ce système à la fine pointe de la technologie démontre que notre gouvernement se soucie constamment d’offrir les meilleurs soins de santé et le meilleur soutien possible aux hommes et femmes en uniforme. »

Cette initiative constitue un autre exemple de l’excellent partenariat entre les Forces canadiennes et L’Hôpital d’Ottawa, grâce auquel les militaires malades ou blessés reçoivent d’excellents soins au moment où ils en ont le plus besoin.

« En inaugurant le simulateur CAREN aujourd’hui, nous amorçons un nouveau chapitre de notre partenariat avec les Forces canadiennes, a indiqué le Dr Jack Kitts, président-directeur général de l’Hôpital d’Ottawa.  Cette collaboration nous permet de veiller à ce que les patients de l’ensemble de notre communauté, ainsi que ceux des Forces canadiennes, puissent bénéficier de soins reconnus mondialement en matière de réadaptation, comme ils le méritent. »

L’installation de ce système a été rendue possible grâce aux activités de financement organisées par la communauté, qui ont permis de recueillir 500 000 $ pour le laboratoire au Campus Général de L’Hôpital d’Ottawa. Il faut également souligner la contribution des Forces canadiennes, qui ont fourni 1,5 M$ pour le projet. « La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa est fière de contribuer à faire de cet appareil à la fine pointe de la technologie une réalité à l’Hôpital », a affirmé la présidente-directrice générale de la Fondation, Susan Doyle.

« Le simulateur CAREN est l’une des raisons qui expliquent pourquoi L’Hôpital d’Ottawa a la réputation d’offrir des soins de renommée internationale, ce qui serait impossible sans le soutien de nos généreux donateurs », a ajouté Mme Doyle. « Quand nous avons fait appel à la communauté pour nous aider à recueillir les 500 000 $, nos donateurs et partenaires ont répondu, démontrant ainsi qu’ils tiennent à faire la différence dans la vie des patients qui suivent une thérapie au centre de réadaptation. »

Le simulateur CAREN simplifiera les traitements des soldats qui ont besoin de réadaptation physique et mentale. Le système permettra aux patients de devenir partie intégrante de leur environnement simulé, d’interagir avec cet environnement, et de le modifier.

« Le simulateur CAREN offre un milieu d’apprentissage thérapeutique sécuritaire et contrôlé dans lequel les militaires peuvent mettre au défi leurs capacités en réadaptation physique et mentale, a affirmé le Contre-amiral Andy Smith, chef du personnel militaire. Le simulateur CAREN permet aux thérapeutes et aux chercheurs de prendre des mesures plus précises et de procéder à des analyses très techniques qui contribueront à bonifier les soins factuels ».

Le gouvernement du Canada continue d’être à l’écoute des préoccupations exprimées par les militaires malades ou blessés, des vétérans et leur famille. Cette annonce s’inscrit dans les mesures prises par le gouvernement pour améliore les soins et les services de soutien fournis aux soldats, vétérans et à la grande famille des Forces canadiennes.