Back to Top Ratio normalisé de mortalité hospitalière (RNMH) | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Moins de décès, plus de vies sauvées : L’Hôpital d’Ottawa est l’un des principaux centres de « sauvetage » du pays

L’Hôpital d’Ottawa est l’un des centres hospitaliers qui sauvent le plus de patients d’une blessure ou d’une maladie potentiellement mortelle au pays, selon une nouvelle carte de pointage qui évalue la performance des hôpitaux canadiens.

Le « ratio normalisé de mortalité » de l’Hôpital, qui permet de savoir à quelle fréquence les patients meurent de manière inattendue, a diminué de façon constante ces dernières années et correspond maintenant à celui des grands centres hospitaliers universitaires qui se disputent la première place, notamment l’Hôpital général de Vancouver.

Les résultats sont publiés sur Institut canadien d’information sur la santé veille à la mise à jour du site Web.

La dernière fois que le ratio normalisé de mortalité de l’Hôpital a été calculé, en 2012, il s’élevait à 87,5 %. Le résultat le plus récent est de 78 %, ce qui est nettement mieux que la moyenne canadienne (85 %) et ontarienne (83 %).

Cela signifie que, par rapport à il y a deux ans, l’Hôpital sauve environ 400 patients de plus chaque année parmi ceux qui ont eu un AVC, une crise cardiaque, un traumatisme ou un autre problème grave qui, autrement, aurait entraîné leur décès.

Ratio normalisé de mortalité hospitalière (RNMH)
L’Hôpital d’Ottawa Ontario Canada
2010 – 2011 112 111 108
2011 – 2012 103 104 103
2012 – 2013 99 100 100
2013 – 2014 88 94 95
2014 – 2015 87 95 96

Campus de L’Hôpital d’Ottawa inclus dans les résultats :

Campus Civic
Campus Général
L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa

L’Hôpital d’Ottawa appuie fermement la initiative de déclaration publique du gouvernement provincial. Nous croyons qu’elle permettra d’améliorer le rendement des hôpitaux et la sécurité des patients, en plus d’accroître la confiance du public à l’endroit des hôpitaux de l’Ontario. Les professionnels de la santé de L’HO ont à cœur de prodiguer les meilleurs soins possibles. Nous utilisons le RNMH comme outil pour aider à améliorer la qualité en fonction des résultats.

Qu’est-ce que le RNMH?

Le RNMH mesure la sécurité des patients en comparant le taux de mortalité d’un hôpital à la norme nationale. Le RNMH est utilisé dans de nombreux hôpitaux de partout dans le monde pour évaluer et analyser les taux de mortalité. Il s’est révélé utile pour cerner les changements qui pourraient améliorer la sécurité des patients et la qualité des soins.

Le RNMH permet aux administrateurs et aux professionnels de la santé d’un hôpital d’avoir un aperçu instantané du rendement de l’hôpital à un moment donné et doit être examiné en tenant compte d’autres indicateurs pour suivre les progrès au fil du temps.

Il est important de noter que les hôpitaux, même dans la même région, servent bien souvent différents segments de la population, et ceux-ci ont chacun leurs propres besoins. Ce fait peut aider à expliquer pourquoi notre hôpital n’a pas les mêmes ratios que d’autres hôpitaux dans notre RLISS.

De quelle façon calcule-t-on le RNMH?

Le RNMH, c’est le nombre de décès « observés » divisé par le nombre de décès « prévus », multiplié par 100. Si le ratio est supérieur à 100, il y a eu plus de décès que prévu. S’il est inférieur à 100, il y a eu moins de décès que prévu.

RNMH = Décès observés x 100
Décès prévus
  • Le RNMH est fondé sur des groupes de diagnostics qui représentent 80 % de tous les décès.
  • Le RNMH est ajusté pour tenir compte d’autres facteurs qui influent sur la mortalité (comme l’âge, le sexe et la durée du séjour).

Pour consulter le rapport complet ou avoir plus de renseignements, visitez le site Web de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS).