Back to Top Rapport d’une agente secrète - L'Hôpital d'Ottawa Website scanner for suspicious and malicious URLs
 

toh

Tags:

Rapport d’une agente secrète

 
The Ottawa Hospital nurse goes undercover to report on care

Par Susan Sandziuk, IA, Unité d’hémodialyse E6, Campus Civic

Pendant mes vacances aux Bahamas en janvier, j’ai subi six fractures dans un accident. Mon expérience des services d’urgence locaux et l’incapacité du personnel à soulager ma douleur pendant les trois vols de retour au Canada m’ont énormément fait apprécier le système canadien. Après quatre semaines à L’Hôpital d’Ottawa, deux chirurgies, deux plaques et 21 broches, voici mon rapport d’agente secrète.

J’ai passé une nuit à l’Urgence du Campus Civic. La femme à côté de moi injuriait et insultait le personnel, en plus de donner des coups, tandis que l’homme de l’autre côté n’arrêtait pas de lui dire de se calmer et d’arrêter de blasphémer. Le personnel a géré son comportement d’une façon professionnelle et ferme. J’ai accepté avec soulagement des antidouleurs et tiré la couverture sur ma tête pour tenter de dormir quelques heures avant ma première chirurgie.

À chaque opération, le personnel a été aux petits soins avec moi. Il s’est présenté, a expliqué ce qu’il allait faire et a répondu à mes préoccupations. J’ai vraiment apprécié le recours à une liste de vérification et la prise d’une « pause chirurgicale » avant de m’endormir.

Pendant mes quatre semaines en Orthopédie (5E) et à l’Unité de réadaptation à court terme (6e étage), le personnel a toujours fait preuve d’esprit d’équipe et de compassion. Les membres de l’anesthésiologie et du contrôle de la douleur aiguë ont fait un travail formidable pour soulager ma douleur pendant mon rétablissement. Les tournées horaires, les comptes rendus à mon chevet et les tableaux de soins ont beaucoup amélioré mon expérience.

J’ai même pu profiter de quelques moments comiques. Ma compagne de chambre s’est plainte que j’avais plus d’espace qu’elle et m’a interdit de regarder ses fleurs parce que j’avais les miennes! J’ai aussi découvert que les rôties font d’excellents Frisbees et que le poulet chasseur du jeudi est vraiment délicieux.

Ce n’est pas tous les jours que je me retrouve au lit plutôt qu’au chevet. Mais j’ai assurément reçu des soins de grande qualité.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Autres ressources utiles

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.