Back to Top Le Groupe de mobilisation publique présente un rapport sur sa vision du nouveau campus | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 

Le Groupe de mobilisation publique présente un rapport sur sa vision du nouveau campus

Vendredi 22 novembre 2019 – Le Groupe de mobilisation publique (GMP) du nouveau campus de L’Hôpital d’Ottawa a publié son premier rapport, intitulé Sain partenariat de planification à Ottawa, pour rendre compte du travail accompli depuis mai 2018 en tant qu’organisme consultatif sur la conception et la planification du nouveau campus de l’Hôpital.

Le rapport présente la vision communautaire du nouveau campus : un site pleinement intégré dans la collectivité qui favorise le renforcement de la santé des gens à Ottawa. La vision s’appuie sur trois grands thèmes qui portent sur la relation entre la collectivité et l’Hôpital et les possibilités de collaborer avec les partenaires des différents paliers de gouvernement.

  1. Promouvoir un mode de vie sain
  2. Renforcer la santé de la collectivité à Ottawa en créant des partenariats institutionnels
  3. Établir un réseau communautaire

Le rapport a été approuvé par le Conseil des gouverneurs de L’Hôpital d’Ottawa et sera présenté aux partenaires municipaux, provinciaux et fédéraux.

Les membres du GMP ont constaté que l’objectif de renforcer la santé de la collectivité à Ottawa fournit un point de convergence pour de nombreux objectifs clés du GMP et de la Ville, notamment en tant qu’élément important de son Plan officiel.

Certaines des plus importantes décisions à prendre pour soutenir la vision du GMP d’un campus d’hôpital intégré dans la collectivité relèveront de la Ville d’Ottawa. En établissant un partenariat de planification, le GMP, l’Hôpital et la Ville peuvent veiller à ce que leurs processus et leurs visions abondent dans le même sens et collaborer pour renforcer la santé de la collectivité à Ottawa.

« Le nouvel établissement de santé sera intégré dans la collectivité dès le tout premier jour. Il est donc essentiel d’inclure la perspective de la collectivité dans le projet dès le départ », affirme Katherine Cotton, présidente du Conseil des gouverneurs de L’Hôpital d’Ottawa. « Nous remercions le Groupe de mobilisation publique des efforts déployés pour produire ce rapport. Nous poursuivrons sur la lancée pour sonder et inclure l’opinion publique lors d’une série d’activités communautaires au cours de la prochaine année. »

Le GMP continuera de faire partie intégrante du processus de mobilisation dans le cadre du projet. Il participera aux discussions sur le transport, le patrimoine, les espaces verts et l’accès pour veiller à ce que le travail réalisé pour satisfaire aux exigences de zonage tienne compte des voix de la collectivité.

Le GMP élaborera un cadre pour mobiliser les patients, les familles, les collectivités et les organismes de Premières Nations, d’Inuits et de Métis dans l’amélioration des soins au nouveau campus et dans les autres campus de L’Hôpital d’Ottawa. Ce cadre tirera parti des discussions en cours avec les collectivités et les organismes au sujet du nouveau campus, ainsi que du travail accompli par les équipes à L’Hôpital d’Ottawa et au Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain pour améliorer les soins offerts aux Autochtones à Ottawa.

Le Groupe de mobilisation publique représente l’un des trois volets de la stratégie de mobilisation du public autour du nouveau campus, en plus des activités en ligne et des rassemblements en personne, comme les séances d’information publiques. Au cours des prochaines semaines, l’Hôpital annoncera une nouvelle série d’activités pour continuer de façonner et de définir la trame narrative du nouveau campus. Les résultats figureront dans le deuxième rapport du GMP.

Les commentaires du public continuent de jouer un rôle clé dans les travaux de planification préliminaire du nouveau campus. L’Hôpital entame maintenant la deuxième des cinq étapes du processus de planification de projets d’immobilisations du ministère de la Santé, qui consiste à établir le « programme fonctionnel » du site. Nous passerons à la conception détaillée du campus à la troisième étape.

Quelques mots sur le Groupe de mobilisation publique

Le Groupe de mobilisation publique (GMP) est composé de dirigeants d’associations locales et de groupes qui se consacrent à la défense des intérêts des aînés, des patients et des personnes ayant une incapacité, ainsi qu’à la préservation des espaces verts, du patrimoine et de la Ferme expérimentale centrale. Il comprend aussi des représentants de la direction de l’Hôpital, de la Ville d’Ottawa et de la Commission de la capitale nationale.

Le GMP formule des recommandations au Conseil des gouverneurs de l’Hôpital après avoir délibéré, comparé des points de vue et cerné les compromis possibles. Sa création a été suggérée par une tierce partie dans le rapport intitulé Préparons le terrain, tournons la page. Sa formation est décrite dans le rapport intitulé De l’assentiment à l’appartenance.

Le nouveau campus de L’Hôpital d’Ottawa sera situé près de l’intersection de l’avenue Carling et la rue Preston et bordé des promenades Prince of Wales et Maple. Il abritera le centre régional de traumatologie et constituera le centre de soins spécialisés complexes pour les patients d’Ottawa, de l’Est de l’Ontario, de l’Ouest du Québec et de certaines régions du Nunavut. Il est inclus dans la mise à jour du marché de 2019 d’Infrastructure Ontario.

Pour en savoir plus, consultez le site Web mieuxensemble.

Reconnaissance

L’Hôpital d’Ottawa reconnaît qu’il est situé sur un territoire traditionnel non cédé de la Nation algonquine.

Nous avons le privilège et la responsabilité de desservir les Premières Nations, les Métis et les Inuits de diverses origines et provenant de nombreux territoires cédés par traité et de respecter les contributions et la culture des peuples autochtones. Nous témoignons aussi de leurs connaissances et pratiques de guérison ancestrales.