Back to Top Des surgélateurs permettent de réduire de 85 % la consommation d’énergie de l’Hôpital | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
Bannière Je suis là pour vous Bannière Je suis là pour vous

Des surgélateurs permettent de réduire de 85 % la consommation d’énergie de l’Hôpital

Partager :
 
A female researcher is standing next to the freezer

L’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa a besoin d’équipement technique, comme les surgélateurs, pour ses activités quotidiennes.

The new research deep freezer

Les nouveaux surgélateurs servent à maintenir les vaccins, les médicaments, les produits chimiques et autres fournitures médicales à très basse température – allant jusqu’à -80 °C.

Des chercheurs à L’Hôpital d’Ottawa entreposent des vaccins, des médicaments, des cellules et des produits chimiques dans des surgélateurs à basse température – et par « basse température », ils veulent dire à « très très basse température » – allant jusqu’à -80 °C.

Comme nos congélateurs à la maison, les surgélateurs deviennent moins écoénergétiques en vieillissant. Quand l’Hôpital a remplacé l’année dernière ses vieux surgélateurs de 15 ans par six surgélateurs écoénergétiques, sa consommation d’énergie a diminué à 20 138 kWh par année, et a commencé à économiser annuellement environ 20 000 $. Les nouveaux surgélateurs utilisent 85 % moins d’électricité que les vieux surgélateurs.

« Les surgélateurs deviennent de moins en moins écoénergétiques à mesure qu’ils vieillissent », affirme Faris Rashid, gestionnaire de l’énergie à L’Hôpital d’Ottawa, qui a travaillé sur le projet avec Brian Cayen, gestionnaire des opérations et du Service de l’information de la recherche à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa.

« Ils deviennent plus bruyants et génèrent plus de chaleur, ce qui dérange les chercheurs, explique Faris. Il y a aussi un risque de défaillance, ce qui pourrait mener à la perte d’articles importants, comme des vaccins, des produits chimiques et des médicaments. Voilà pourquoi il est important d’établir un plan de remplacement de ces surgélateurs vieillissants. »

En 2017, L’Hôpital d’Ottawa a présenté une demande au terme du programme énergiconomies pour recevoir un rabais incitatif d’Hydro Ottawa. L’Hôpital a donc reçu 14 000 $ pour remplacer ses vieux surgélateurs. Le coût de remplacement s’élève à 80 000 $ et l’Hôpital rentrera dans son argent en 4 ans.

« Le premier surgélateur qui a été remplacé dans l’un des laboratoires a permis de réduire la production de chaleur et nous avons pu éteindre l’un des deux climatiseurs. Et la température de la pièce a quand même diminué de 2 °C », affirme Brian.

À L’Hôpital d’Ottawa, nous cherchons toujours à réduire le plus possible notre empreinte de carbone. Depuis 2003, au moment où les mesures d’économie d’énergie ont commencé, l’Hôpital a réduit sa consommation d’énergie de 6 420 108 kWh d’électricité et de 1 084 669 M3 de gaz naturel par année. Les installations de l’Hôpital consomment 5 % moins d’intensité énergétique qu’un établissement de soins de courte durée moyen en Ontario.

The older deep freezer

Il reste encore à remplacer un vieux surgélateur au laboratoire de recherche.

Ces résultats positionnent L’Hôpital d’Ottawa au premier plan de la durabilité de ses ressources. À l’Hôpital, nous sommes fiers de montrer l’exemple.

Tout l’argent économisé grâce à la réduction de la consommation d’énergie et à l’amélioration de la performance de l’immeuble servira à rendre l’environnement plus sain et à améliorer les soins aux patients. En 2014, l’Hôpital a mis sur pied un plan quinquennal de conservation de l’énergie et de gestion de la demande pour réduire la consommation d’énergie de 10 % comparativement à 2012. Depuis, l’Hôpital s’est uni à Energy Star pour promouvoir l’installation de produits écoénergétiques, comme des ampoules, des fenêtres et des appareils.

L’Hôpital d’Ottawa prévoit d’autres projets, comme le remplacement des ampoules existantes par des ampoules DEL à haute efficacité, l’amélioration du contrôle des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, et la modernisation des systèmes d’automatisation du bâtiment pour optimiser la consommation d’énergie.

« La durabilité dans le domaine de la santé peut poser un problème difficile, et nous sommes ravis des initiatives de L’Hôpital d’Ottawa », souligne Kathryn Norman, coordonnatrice à Sustainable Eastern Ontario. « Ses innovations sont présentées dans notre rapport intitulé Ottawa’s Energy Outlook à titre d’exemple et nous espérons qu’elles inspireront d’autres établissements à s’attaquer à cette importante question. »

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Appuyez les soins aux patients et la recherche à L'Hôpital d'Ottawa - Faire un don