Favourite Icon
 

La résonance magnétique, introduite à titre d’outil d’imagerie médicale dans les années 1980, applique le magnétisme, des ondes radioélectriques et des ordinateurs pour produire des images. Quoiqu’il s’agisse d’une technologie encore jeune, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) est bien enracinée dans la pratique médicale, notamment pour :

  • étudier le système cardiovasculaire
  • déceler la présence de tumeurs, surtout dans le cerveau et la colonne vertébrale
  • analyser la chimie et les fonctions du corps
  • produire des images des tissus mous, comme les muscles, les tendons ou les artères.

Cette technologie impose des exigences particulières en ce qui concerne l’imagerie, les soins aux patients et les mesures de sécurité. Étant donné que l’IRM n’a pas recours aux rayonnements ionisants, les mesures de radioprotection ne sont pas nécessaires. Par contre, les patients doivent enlever tout objet de métal qui risque d’être attiré à l’équipement de résonance magnétique. Les patients munis d’un stimulateur cardiaque ou de tout autre implant métallique ne peuvent donc pas subir d’examen d’IRM.

La claustrophobie est aussi un facteur qui peut gêner certains patients parce que pendant un examen d’IRM, le patient doit se coucher entièrement dans un tunnel très étroit.

Dans le cadre de ses responsabilités professionnelles, le technologue en IRM :

  • explique les étapes de l’intervention au patient
  • répond aux questions du patient dans la mesure du possible
  • fait fonctionner l’appareil d’IRM
  • surveille le patient pendant l’examen
  • réconforte le patient et lui donne un soutien émotif
  • assure la sécurité du patient et du personnel autour du champ magnétique
  • participe à l’éducation du patient.

Certaines interventions d’IRM exigent le recours à des substances de contraste. L’image obtenue par IRM est généralement affichée sur un écran d’ordinateur, ou encore sous la forme de photographies ou d’imprimés d’ordinateur.

Les renseignements ci-dessus proviennent de l’Association canadienne des technologies en radiation médicale, qui en approuve la diffusion.

Pour en savoir plus, consultez le site Web : http://www.camrt.ca/fr/profession-de-trm/