Favourite Icon
 

Le 24 octobre 2012

Améliorations et efficacité : défier le statu quo dans le domaine de la santé

À L’Hôpital d’Ottawa, nous nous engageons à offrir des soins de qualité à la population du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain. Nous sommes le seul centre hospitalier de l’Est ontarien à offrir des soins complexes aux patients atteints d’un traumatisme, d’un cancer, d’une maladie cardiaque, vasculaire ou thoracique ou ayant besoin d’une neurochirurgie. Le mandat de l’Hôpital comporte trois volets :

  • fournir des soins tertiaires de courte durée aux adultes
  • former les futurs professionnels de la santé
  • mener des recherches reconnues à l’échelle internationale afin d’améliorer les soins de santé d’aujourd’hui et de demain.

Ce sont les liens solides que nous entretenons avec le RLISS de Champlain, le Centre d’accès aux soins communautaires, les hôpitaux locaux et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée qui nous permettent de réaliser notre mandat. Depuis sa création en 1998, L’Hôpital d’Ottawa a constamment cherché à innover afin d’améliorer les soins tout en optimisant l’utilisation de ses ressources. La conjoncture économique actuelle nous pousse encore plus loin dans cette direction. Le ralentissement de l’économie a des ramifications dans tout le système de la santé en Ontario et entraîne des défis budgétaires pour tous les hôpitaux de la province. À L’Hôpital d’Ottawa, nous sommes déterminés à offrir les meilleurs soins possible à moindre coût, et nous devons redoubler d’effort pour pouvoir le faire avec des ressources limitées. Voici les principes qui sont au cœur de nos décisions lorsque nous établissons notre plan de fonctionnement annuel.

  1. L’Hôpital d’Ottawa s’engage à ce que chaque patient reçoive des soins de grande qualité empreints de compassion. Cela signifie que nous devons utiliser judicieusement nos ressources limitées et nous concentrer sur notre mandat d’offrir aux adultes de la région de Champlain des soins tertiaires (complexes et hautement spécialisées). Comme nous sommes le seul centre hospitalier à offrir ce genre de services dans la région, nous devons soigneusement diriger nos ressources afin que les citoyens de la région puissent en bénéficier.
  2. L’Hôpital doit continuer de forger de solides partenariats avec d’autres hôpitaux et organismes de la collectivité afin que les patients qui ont besoin de soins moins spécialisés puissent obtenir ces soins au meilleur endroit, le plus près possible de chez eux.
  3. L’Hôpital poursuit continuellement l’objectif de défier le statu quo et s’engage à mettre au point des modèles novateurs qui nous aideront à maintenir et à améliorer la qualité des soins, à l’aide de méthodes plus rentables et efficaces. Nous devons transformer notre manière d’offrir des soins tout comme notre façon de mettre à profit les compétences et les connaissances de notre personnel (médecins, employés et bénévoles). Nous nous employons également à rationaliser les processus et l’utilisation des médicaments, des fournitures et des outils diagnostiques.
  4. Les médecins, les employés et les bénévoles sont nos plus précieuses ressources. Nous travaillons fort en vue de réduire au minimum l’impact des contraintes budgétaires sur notre grande équipe et d’adopter des modèles novateurs et efficaces pour gérer et dispenser les soins de santé. Nous suivons d’ailleurs un processus bien défini et collaborons avec nos représentants syndicaux, conformément aux conventions collectives. En cas de mise à pied, la haute direction commence toujours par envoyer un avis aux syndicats qui représentent les employés concernés. Cet avis est suivi d’une rencontre, où l’on discute des répercussions et des solutions possibles, comme réaffecter le personnel à des postes vacants. L’Hôpital sonde les employés du secteur concerné pour offrir aux personnes admissibles des options de départ volontaire et de retraite anticipée. On procède ensuite au processus de supplantation en fonction de l’ancienneté. En bout de ligne, très peu d’employés sont habituellement mis à pied de manière involontaire et l’Hôpital demeure en mesure d’offrir des soins de qualité à moindre coût.
  5. Chaque décision repose sur des données probantes et des comparaisons avec nos pairs. En tant que centre hospitalier universitaire, nous nous efforçons d’offrir des soins de qualité tout en préservant notre mission d’enseignement et de recherche.

– Dr Jack Kitts