Back to Top Un modèle collaboratif en soins des plaies produit une belle expérience | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
sous-menu
You're in my care banner You're in my care banner

Un modèle collaboratif en soins des plaies produit une belle expérience

Partager :
 
Christine Murphy, Ph.D. and Dr. Sudhir Nagpal

Christine Murphy, Ph.D., et le Dr Sudhir Nagpal font partie d’une dizaine de professionnels de la santé qui travaillent à la clinique de préservation des membres.

Pour la majorité des gens, un durillon fendillé est un simple désagrément. Or, une telle fissure sur la plante du pied est forcément source d’inquiétude pour une personne atteinte du diabète comme Debora LePage. C’est ainsi qu’elle se rend à l’Urgence de l’Hôpital communautaire de Cornwall, où elle apprend avoir contracté une infection. Elle est alors transférée à L’Hôpital d’Ottawa.

Son infection était tellement avancée que les médecins ont dû l’amputer de deux orteils.

Après l’amputation, Chris Murphy, Ph.D., et une infirmière spécialisée de la clinique de préservation des membres à L’Hôpital d’Ottawa ont rendu visite à Debora pour l’aider à guérir rapidement.

M. Murphy travaille de près avec d’autres professionnels de la santé de L’Hôpital d’Ottawa et des environs pour soigner chaque année quelque 1 500 patients atteints d’un problème de santé qui affecte la circulation sanguine dans la jambe ou le pied.

La clinique est un chef de file au Canada. Au départ, il y a plusieurs années, il s’agissait d’un projet pilote monté de façon informelle autour de professionnels de la santé de L’Hôpital d’Ottawa spécialisés dans les plaies des membres inférieurs. Depuis, la clinique a grandi et compte désormais des spécialistes de divers domaines : chirurgie vasculaire, chirurgie plastique, contrôle et prévention des infections, orthopédie et podologie, notamment. Son modèle de soins collaboratif permet aux patients de consulter les spécialistes dont ils ont besoin dans un court délai.

Le Dr Sudhir Nagpal, chirurgien vasculaire, constate les énormes avantages au modèle de la clinique : « La proximité physique des différents professionnels de la santé est d’une grande importance pour améliorer les soins aux patients. »

« L’équipe est parfaitement soudée. »

Le modèle collaboratif a dépassé les attentes de Debora, qui a vite remarqué comment le travail en équipe des spécialistes de la clinique a favorisé sa guérison rapide.

En tant que patiente de la clinique, Debora LePage a senti qu’elle faisait partie d’une équipe soudée.

« L’équipe de la clinique est parfaitement soudée », confie-t-elle. « C’était impressionnant. Tous les membres de mon équipe de soins étaient au courant de mon dossier. »

La collaboration étroite de l’équipe présente des avantages pratiques. Étant une résidante de Cornwall, Debora était ravie de voir que ses divers rendez-vous à la clinique étaient planifiés le même jour. Cela lui évitait de se déplacer plusieurs fois à Ottawa dans la même semaine.

Les vidéoconférences et les diagrammes numériques aident aussi l’équipe de soins à surveiller la progression des résultats du patient.

« Le diagramme nous permet de suivre l’évolution d’une plaie. Si elle s’aggrave, j’ai simplement à traverser le couloir pour consulter immédiatement un chirurgien vasculaire », explique M. Murphy.

Pendant la guérison de sa plaie, Debora continuait de recevoir des soins auprès d’infirmières dans la collectivité qui bénéficiaient du soutien et des conseils d’experts de la clinique.

« La clinique ne s’occupe pas seulement des soins aux patients, même s’il s’agit de sa priorité », précise le Dr Nagpal. « Nous éduquons aussi la collectivité et les infirmières de soins primaires, publions des articles et organisons des cours pour les médecins. Le résultat : une gestion des plaies, une gestion vasculaire et des recherches de calibre mondial. »

« Même si j’étais loin de chez moi, j’étais au bon endroit. »

Selon M. Murphy, les soins se poursuivent aussi longtemps que le patient en a besoin.

« Je dis à chaque patient que ses soins sont assortis d’une garantie à vie », explique M. Murphy « Après la guérison, si un petit problème survient, nous pouvons réagir rapidement avant que la plaie ne s’aggrave. »

Depuis, Debora est retournée en toute confiance à la clinique pour un problème touchant l’autre jambe.

« Les soins sont excellents », affirme Debora. « J’ai senti que mes inquiétudes étaient prises au sérieux. Ils ont répondu à mes questions, et je savais que je pouvais communiquer avec eux en tout temps. Même si j’étais loin de chez moi, j’étais au bon endroit. Je n’avais aucune inquiétude. »

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Support patient care and research at The Ottawa Hospital - Donate now