Back to Top Nouveau bloc opératoire ultra-moderne pour sauver des vies et réduire les complications | L'Hôpital d'Ottawa
 
Tags:

Nouveau bloc opératoire ultra-moderne pour sauver des vies et réduire les complications

 

Paul Tarnowski, le patient (à gauche), et le Dr Sudhir Nagpal ont visité le nouveau bloc opératoire pour les chirurgies mini-invasives au Campus Civic.

En 2014, Paul Tarnowski était à quelques semaines de fêter son 50e anniversaire de mariage lorsqu’il a dû se rendre à l’hôpital de toute urgence pour un anévrisme. Il était alors admissible à une chirurgie endovasculaire, qui consiste à insérer dans l’aine une aiguille et un fil.

Pendant toute l’intervention, M. Tarnowski est demeuré éveillé et parlait avec son chirurgien, le Dr Sudhir Nagpal, chef de la chirurgie vasculaire et endovasculaire à L’Hôpital d’Ottawa.

« Je lui disais  “Écoutez, je veux m’en sortir, alors ne faites pas de gaffes” », se souvient M. Tarnowski en riant. « Je voulais m’assurer de pouvoir dire à ma femme que ces 50 dernières années avaient été absolument extraordinaires. »

Maintenant, c’est dans de nouveaux locaux que le Dr Nagpal et son équipe de chirurgie vasculaire de renom de l’Hôpital peuvent réaliser des chirurgies mini-invasives pour traiter des maladies mettant la vie des patients en danger.

Les deux nouvelles salles d’opération (bloc opératoire) ouvertes depuis la fin août au Campus Civic sont munies d’une technologie sans égale au Canada. Mesurant chacune 1 000 pieds carrés, elles sont les plus grandes à l’Hôpital.

L’une d’elles est dotée du système d’angiographie Discovery de GE de 1,6 M$. Ce système mobile guidé par laser intègre l’imagerie diagnostique 3D ainsi que des fonctions radiologiques et chirurgicales. Il permettra à l’équipe chirurgicale de réaliser des chirurgies endovasculaires moins invasives qui auront moins d’effets secondaires et des délais de récupération plus courts. Ainsi, les séjours à l’hôpital et les temps d’attente des patients seront plus courts et l’équipe pourra sauver plus de vies.

MIS+suites,+closeup+of+images+WEB+SM

Le système Discovery de GE permet aux chirurgiens de voir à l’intérieur des patients pendant la chirurgie, grâce à l’imagerie diagnostique 3D.

« Nous pouvons voir à l’intérieur du patient pendant l’intervention », affirme le Dr Nagpal, qui s’est servi du système Discovery pour la première fois à la fin d’août. « Lorsque le fil remonte la jambe par l’artère, nous pouvons le voir danser en temps réel avec une radiographie continue. C’est littéralement comme un jeu vidéo. »

Auparavant, il fallait faire de grandes incisions dans la poitrine, l’estomac ou la jambe pour traiter les artères. De plus, les gens ayant le même trouble que M. Tarnowski avaient un taux de mortalité de 80 %. Maintenant, la chirurgie endovasculaire, jumelée à une technologie de pointe, permet de diminuer ce taux.

« Il y a beaucoup moins de complications avec ce traitement comparativement aux chirurgies ouvertes, sans parler du taux de mortalité et des chances de survie, qui sont beaucoup mieux », explique le Dr Nagpal.

« Après l’intervention, je me sentais bien », affirme M. Tarnowski, qui est rentré chez lui après deux jours et a fêté comme prévu son 50e anniversaire de mariage deux semaines plus tard.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Autres ressources utiles

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.