Back to Top « L’Hôpital m’a accordé mon congé, mais  j’y suis revenu faire du bénévolat » : Maxime, ancien patient et codeur bénévole - L'Hôpital d'Ottawa
 

« L’Hôpital m’a accordé mon congé, mais  j’y suis revenu faire du bénévolat » : Maxime, ancien patient et codeur bénévole

 
Maxime Bilodeau, volunteer and staff member

Nos bénévoles fournissent une panoplie de services importants. Ils conçoivent de nouveaux outils technologiques et inspirent la prochaine génération de travailleurs de la santé, notamment. Quels que soient leurs rôles, les bénévoles contribuent à rehausser la qualité des soins pour les patients et leur famille. Cette année, à l’occasion de la Semaine nationale de l’action bénévole, nous mettons en vedette des bénévoles dévoués qui nous donnent généreusement de leur temps.

Il y a sept ans, Maxime Bilodeau a eu un épisode grave de sclérose en plaques cyclique. « C’était la première fois que cela m’arrivait. Je touche du bois tous les jours depuis », raconte Maxime.

Maxime a passé plus d’un mois à l’Unité de soins intermédiaires en neurosciences du Campus Civic, puis trois mois au Centre de réadaptation. Son expérience de patient l’a poussé à devenir bénévole.

« J’ai beaucoup remarqué le travail des bénévoles. Dès que possible après mon congé de l’hôpital, je me suis joint à eux », explique-t-il.

Maxime accumulait 40 heures de bénévolat par semaine et aidait au recrutement et à la formation d’autres bénévoles. Aujourd’hui devenu employé à temps plein aux Ressources humaines, il continue quand même ses activités bénévoles.

Par exemple, durant ses temps libres, Maxime a créé une application mobile pour aider les bénévoles à orienter les visiteurs dans tous les trois campus de l’Hôpital. L’idée lui est venue pendant la pandémie, quand les bénévoles des bureaux d’information ont dû adopter un modèle virtuel. Il n’est pas évident de donner des directions exactes lorsqu’on doit communiquer au moyen d’un grand écran plutôt qu’en personne.

Tous les bénévoles utilisent dorénavant l’application, qui leur permet de faire afficher à l’écran les directions pour la personne qui cherche à s’orienter dans un campus.

Bien qu’il soit le concepteur de cet outil indispensable, Maxime maintient qu’il n’aurait jamais pu lancer l’application sans le soutien d’autres bénévoles. « Je suis très reconnaissant des réalisations de notre équipe et je suis ravi de la concrétisation du programme après deux années de travail. J’imagine déjà toutes ses retombées positives. »

Ce récit vous inspire?

Nous sommes à refonder progressivement nos services bénévoles et afficherons régulièrement de nouveaux postes au cours des mois à venir. Surveillez les nouvelles dans notre site Web. Nous avons très hâte d’accueillir à nouveau les bénévoles pour nous aider à rehausser l’expérience des patients. Pour en savoir plus, consultez notre page Web dédiée aux bénévoles.

Faites la connaissance d’autres de nos inspirants bénévoles

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*


Autres ressources utiles

Faites de la bienveillance envers soi un mode de vie : cinq conseils pour démarrer

Se traiter avec gentillesse aide à réduire le stress dans notre vie et favorise notre compassion. Vous cherchez des idées? Découvrez comment certains de nos professionnels de la santé ont fait de la bienveillance envers soi un mode de vie.

Bao-Anh fait du bénévolat en dépit de son horaire chargé d’infirmière

Bao-Anh Vuong fait du bénévolat à L’Hôpital d’Ottawa depuis qu’elle était élève à l’école secondaire. Aujourd’hui, dix ans plus tard, elle est infirmière à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et membre d’une équipe de bénévoles chevronnés qui recrutent et intègrent les nouveaux bénévoles.

Jocelyn inspire la relève dans le cadre du programme de stage virtuel pour les élèves du secondaire

Le bénévolat est une seconde nature chez Jocelyn Niven. « Je tiens ça de mon éducation. Je viens d’une famille de militaires. Aussi longtemps que je me souvienne, ma mère nous inscrivait partout pour faire du bénévolat. » Aujourd’hui devenue militaire, Jocelyn est la modératrice du programme de stage étudiant à l’Hôpital.

Joanna aide les patients en chimiothérapie à naviguer des lendemains incertains

Un diagnostic de cancer est un événement bouleversant qui annonce des lendemains incertains. Chaque combat contre le cancer est unique. Or, la majorité des patients qui commencent une chimiothérapie ont en commun le fait qu’ils ne savent pas comment le traitement se déroulera. C’est là qu’interviennent la bénévole Joanna Reid et le programme d’information sur la chimiothérapie (Chemo Teach) à L’Hôpital d’Ottawa.

Claude offre café et compagnie aux patients du Centre de réadaptation

Claude Bédard est à la retraite et fait du bénévolat au Centre de réadaptation de L’Hôpital d’Ottawa. En partenariat avec le programme des loisirs du Centre, Claude et quelques autres bénévoles ont fondé un café-club où ils offrent du café et de la compagnie aux patients deux fois par semaine.

Future étudiante en médecine, Anne-Marie explique aux patients les protocoles liés à la COVID‑19 en vigueur à l’Hôpital

Si vous avez visité un hôpital au cours des deux dernières années, vous comprenez certainement le stress associé au respect des protocoles liés à la COVID 19. Depuis le début de la pandémie, Anne-Marie Hartford prend le temps d’expliquer ces règlements aux patients et à leur famille.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.