Back to Top Le rôle de l’équipe de la Pharmacie à L’Hôpital d’Ottawa pour accélérer la distribution des vaccins contre la COVID-19 à Ottawa | L'Hôpital d'Ottawa
 

Le rôle de l’équipe de la Pharmacie à L’Hôpital d’Ottawa pour accélérer la distribution des vaccins contre la COVID-19 à Ottawa

 
Members of The Ottawa Hospital pharmacy team

La dernière fois que vous avez parlé à un pharmacien ou à un professionnel de la pharmacie, c’était probablement dans une pharmacie de proximité. Or, saviez-vous que L’Hôpital d’Ottawa compte parmi les membres de son personnel environ 100 pharmaciens et plus de 200 techniciens en pharmacie et aides-pharmaciens? Leur expertise en matière de gestion, de préparation et de conseils sur la sécurité des médicaments est particulièrement importante dans la distribution du vaccin contre la COVID-19 à Ottawa.

Spécialistes de la manipulation sécuritaire du vaccin Pfizer à très basse température

Le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer arrive à L’Hôpital d’Ottawa déjà congelé à très basse température (-70 °C) et doit être conservé à cette température jusqu’au moment où il doit être dégelé pour être dilué et préparé en doses individuelles.

Il se pose alors la question du lieu de conservation sécuritaire du vaccin dans l’entremise. L’Hôpital d’Ottawa était déjà doté d’un lieu spécial que la plupart des unités de santé publique n’avaient pas à ce moment.

« Après l’approbation du vaccin Pfizer au Canada et l’arrivée des premières doses, Santé Ontario s’est tournée vers L’Hôpital d’Ottawa pour la conservation du vaccin. En effet, nous avions des congélateurs spécialisés et l’expertise pour manipuler des produits médicaux conservés à très basse température », explique Alex Kuo, directeur de la Pharmacie à L’Hôpital d’Ottawa.

Or, la conservation n’était que la première étape du soutien des professionnels de la pharmacie à la distribution du vaccin contre la COVID-19 à Ottawa. On a aussi fait appel aux techniciens en pharmacie et aux aides-pharmaciens pour préparer les doses individuelles.

Préparation du vaccin de Pfizer : un travail d’équipe

Une journée normale, la Pharmacie de L’Hôpital d’Ottawa prépare 1 000 doses de vaccin contre la COVID-19. Or, elle a en a préparé jusqu’à 1 700 pour le centre de vaccination de L’Hôpital d’Ottawa et pour les patients hospitalisés admissibles.

« Nous sommes capables de prendre en charge la forte capacité nécessaire pour une distribution rapide, explique M. Kuo. Nous avons les capacités de gérer le déroulement des opérations et l’environnement stérile nécessaire pour assurer la sécurité de la préparation. »

Si le centre de vaccination est en mesure de gérer une si forte demande quotidienne, c’est largement grâce à l’équipe de la Pharmacie.

« Les techniciens en pharmacie et les aides-pharmaciens jouent un rôle de premier plan et participent à la préparation des vaccins pour le centre de vaccination, précise M. Kuo. Dès le départ, nous savions que leur aide serait essentielle. »

Deux fioles du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech

L’équipe de la Pharmacie à L’Hôpital d’Ottawa prépare 1 000 doses quotidiennes du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer pour les personnes admissibles à Ottawa en plus de préparer environ 2 000 autres médicaments tous les jours pour les patients.

Regard tourné vers l’avenir pour d’excellents soins aujourd’hui

Au-delà de la préparation des vaccins contre la COVID-19, les pharmaciens recherchent constamment des traitements bénéfiques pour les patients atteints de la COVID-19 et s’adaptent rapidement en fonction de la disponibilité évolutive de ces traitements pour préserver la qualité des soins aux patients.

En accordant une attention particulière aux traitements prometteurs, les pharmaciens aident à préciser les données probantes et les risques associés à l’utilisation des médicaments. Ce rôle est d’autant plus important compte tenu des traitements évolutifs de la COVID-19.

Les pharmaciens ont aussi travaillé ensemble pour élaborer des stratégies de conservation.

« Les pharmaciens prennent l’initiative de recommander des thérapies médicamenteuses optimales, explique M. Kuo. Et, quand l’approvisionnement pose un défi, ils explorent d’autres options sûres et efficaces en fonction de la disponibilité. »

Cette discussion peut s’élargir à l’échelle régionale et provinciale, où les pharmaciens d’hôpitaux collaborent pour assurer à tous l’approvisionnement nécessaire pour offrir les meilleurs soins aux patients.

« Beaucoup d’hôpitaux ont utilisé leurs réseaux régionaux pour tenir ces discussions élargies et élaborer des plans en cas de rupture d’un médicament en forte demande », affirme-t-il.

D’ailleurs, la rupture de stock du propofol, un sédatif utilisé dans les services de soins intensifs, auprès des fabricants à l’été 2020 en est un bon exemple. À cette époque, les dirigeants de pharmacie à l’échelle régionale et provinciale ont commencé à étudier la possibilité d’utiliser le même médicament à forte concentration, et ce, sans danger. Ainsi, en limitant le recours à la forte concentration dans le Grand Toronto, ils ont évité une perturbation de l’approvisionnement du propofol dans le reste de l’Ontario.

« Si nous devons réorienter l’approvisionnement dans un souci de partage éthique à l’échelle régionale, nous pouvons aider nos collègues et nos patients, déclare M. Kuo. Nous sortons des sentiers battus. Nous recherchons des solutions de rechange. Puis, nous mettons en place des plans d’urgence afin de nous préparer à toute éventualité. »

Promotion de la confiance envers le vaccin

Les pharmaciens comme M. Kuo travaillent également de près avec d’autres membres du personnel médical et les patients hospitalisés à titre de conseillers avisés sur les vaccins contre la COVID-19 et d’autres médicaments.

« Les vaccins à ARN messager (ARNm) sont nouveaux et inconnus pour beaucoup de patients. Alors, nous sommes là pour répondre aux questions des patients et les rassurer sur la vaccination », dit-il.

L’équipe de la Pharmacie toujours présente pour tous les patients

En plus de toutes ses activités liées à la distribution des vaccins contre la COVID-19, l’équipe de la Pharmacie à L’Hôpital d’Ottawa appuie également nos activités habituelles, notamment : préparer des médicaments oraux et par intraveineuse pour les patients hospitalisés, éduquer les professionnels de la santé et les patients sur les médicaments et mener des projets de recherche.

« Le public connaît les pharmaciens de proximité, mais il en sait moins sur le rôle proactif des pharmaciens et des professionnels de la pharmacie dans les soins à l’hôpital », conclut M. Kuo.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Autres ressources utiles

Troisième dose du vaccin contre la COVID-19 pour les patients immunodéprimés

Selon la recommandation du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, certaines personnes immunodéprimées (c.-à-d. dont l’immunité est affaiblie) sont admissibles à recevoir une troisième dose du vaccin contre la COVID19. Ces personnes : ont eu une transplantation; reçoivent un traitement avec un agent anti-CD20; ou reçoivent un traitement actif (chimiothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie) pour un trouble […]

L’Hôpital d’Ottawa imposera la vaccination à son personnel

Comme le font beaucoup d’autres établissements de soins, L’Hôpital d’Ottawa se conforme à la directive no 6 du gouvernement de l’Ontario pour mettre en oeuvre une politique de vaccination contre la COVID19 que devra respecter toute personne travaillant dans son milieu de soins. Ainsi, L’Hôpital d’Ottawa exigera que tout son personnel ait reçu une première […]

Les aides de service aux résidants : accompagner et aider les aînés qui reçoivent des soins de longue durée

Judie Wheeland est devenue aide de service aux résidants dans un foyer de soins de longue durée après s’être occupée de ses parents âgés. Un nouveau programme provincial appuyé par L’Hôpital d’Ottawa a aidé Judie et d’autres à recevoir une nouvelle formation et à apporter un soutien aux aînés dans des foyers de soins de longue durée de la région.

Résilience, innovation et collaboration – lisez le rapport annuel de 2020-2021

De notre lutte contre la COVID-19 à l’Hôpital et dans la collectivité aux récents plans du nouveau projet Civic, lisez des histoires inspirantes de résilience, d’innovation et de collaboration dans le rapport annuel de 2020-2021.

La vérité sur les « orteils COVID » et dix conseils pour la santé du pied à l’intérieur

On a cru que les « orteils COVID » étaient un symptôme de la COVID-19, mais selon des chercheurs, les lésions douloureuses rouges sur les pieds seraient plutôt attribuables à autre chose.

« Mes infirmières m’ont rassuré et renforcé ma confiance » : un hommage aux infirmières durant la pandémie de COVID-19

À l’occasion de la Semaine des soins infirmiers de 2021, la Debra Bournes, Ph.D., chef des soins infirmiers et vice-présidente du Programme régional de cancérologie à L’Hôpital d’Ottawa, transmet les sincères remerciements des patients et témoigne sa gratitude envers les infirmières pour leurs soins empreints de compassion durant la pandémie de COVID 19.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.