Back to Top Lancement de nouvelles séances scientifiques qui favorisent le mieux-être des employés et des médecins - L'Hôpital d'Ottawa
 

Lancement de nouvelles séances scientifiques qui favorisent le mieux-être des employés et des médecins

 
Virtual Schwartz Rounds

Si vous avez déjà suivi une série médicale télévisée, vous avez certainement entendu parler du terme « séance » (ou rounds en anglais).

Il s’agit d’un raccourci pour « séances scientifiques », un important outil d’apprentissage pour la communauté médicale. Ces séances s’apparentent à des conférences où des professionnels de la santé soumettent à leurs pairs des études de cas. Le but est de favoriser un cadre propice à l’amélioration et à l’apprentissage continus pour parvenir à fournir d’excellents soins aux patients.

Les séances scientifiques sont traditionnellement centrées sur le patient. Or, une équipe de professionnels de la santé à L’Hôpital d’Ottawa propose quelque chose de différent. En février, une équipe multidisciplinaire a lancé une nouvelle série de séances virtuelles centrées sur les soins au professionnel de la santé. Les employés et les médecins profitent de ces activités virtuelles pour se pencher sur les défis de la prestation des soins au plan émotionnel et recevoir du soutien émotionnel dans les moments difficiles.

Comprendre les émotions personnelles peut rehausser l’empathie et favoriser l’excellence des soins aux patients

« Les professionnels de la santé soignent les patients et leur famille quand ces derniers éprouvent une grande vulnérabilité, et ces soins comportent beaucoup de complexités psychosociales », explique la Dre Paula Dawn Enright, médecin en soins palliatifs à L’Hôpital d’Ottawa et chef de projet des séances. « Nos discussions sur ces complexités renforcent notre empathie envers les patients et leur famille et améliorent les soins que nous leur offrons. »

La nouvelle série de tribunes ouvertes suit le modèle des séances Schwartz, qui propose aux professionnels un espace sûr et confidentiel pour échanger et discuter sur leurs expériences émotionnelles. L’objectif final est d’aider les professionnels de la santé à nouer des liens plus étroits avec les patients, leur famille et leurs collègues par l’entremise d’une meilleure compréhension de leurs propres émotions.

Les séances Schwartz, un modèle éprouvé

Les séances Schwartz ont déjà aidé les professionnels de la santé aux quatre coins du monde à améliorer la qualité des soins. Les participants ont déclaré ressentir moins de stress et d’isolement, éprouver une plus grande compassion envers les patients et être mieux préparés à répondre aux besoins des patients et de leur famille, selon l’organisme The Schwartz Center for Compassionate Healthcare.

Chaque séance porte sur un sujet ou un cas de patient en particulier et commence par les présentations d’un panel de professionnels de la santé de diverses spécialités. Les panélistes racontent des expériences personnelles de soins aux patients et leurs incidences sur le plan émotionnel. Les présentations servent ensuite de matière à une discussion de groupe facilitée par des travailleuses sociales chevronnées, qui créent un espace de réflexion saine. Les professionnels de la santé présents sont invités à partager leur expérience personnelle et leurs points de vue.

Les professionnels de la santé à L’Hôpital d’Ottawa rapportent déjà une différence après seulement une séance

La première séance organisée le 24 février par le comité des séances scientifiques du Département de médecine avait pour thème « Le patient qui m’a marqué à vie ». Le panel comptait un médecin, un ergothérapeute et une travailleuse sociale, qui ont chacun raconté une expérience de soins poignante.

Dès l’entame des discussions, de nombreux participants étaient disposés à faire un témoignage.

« Les participants ont témoigné sur les liens qui se tissent avec les patients durant leur séjour et l’incidence émotionnelle de ces liens sur le professionnel de la santé. Ils ont parlé des rencontres les plus difficiles, de la gestion de leurs émotions dans ces moments et des façons d’assurer d’excellents soins », explique la Dre Enright.

Les participants étaient venus nombreux et leurs commentaires étaient très positifs. Ils se sont largement reconnus dans les expériences et les témoignages des panélistes, y compris ceux appartenant à d’autres spécialités. « Beaucoup de personnes ont trouvé que la séance leur a donné un aperçu des expériences, des réflexions et des sentiments de leurs collègues », affirme la Dre Enright. « Ils ont relaté comment cette séance leur a procuré un sentiment d’appartenance à une communauté. »

Le Dr Jerry Maniate, un participant, n’avait que des éloges pour la séance. « Le lendemain de la séance, j’ai confié à un collègue que j’avais assisté à la séance scientifique la plus captivante de mes 20 années de carrière dans la santé. »

« Les séances Schwartz ont créé un espace d’apprentissage sur des réalités introuvables dans les manuels de cours. Je pense que notre système de santé a grandement besoin d’un lieu d’échange sur les aspects sociaux et émotionnels des soins afin de contrecarrer le surmenage et les problèmes liés à notre mieux-être. »

Le Dr Maniate s’est reconnu dans les trois présentations des panélistes. « J’ai été frappé par les similitudes entre les cas rapportés et mon expérience avec certains patients. J’ai immédiatement pensé à la façon dont j’aurais réagi si j’avais été à leur place. »

Le Dr Maniate a tiré des leçons de la séance à titre de médecin et d’enseignant. En plus de son rôle à L’Hôpital d’Ottawa, il est professeur agrégé de médecine à l’Université d’Ottawa et directeur fondateur d’Equity in Health Systems Lab, un laboratoire qui cherche à résorber les inégalités en matière de santé. « Je conçois des activités de perfectionnement professionnel continu pour les professionnels de la santé. Je trouve que cette séance a haussé la barre. »

Voici ce qui est ressorti de la rétroaction écrite des participants :

  • 100 % des participants ont reconnu mieux comprendre les points de vue ou les expériences de leurs collègues.
  • 88 % des participants ont accru leur sentiment d’appartenance à une équipe de soins.
  • 80 % des participants se sentent moins isolés au travail.
  • 72 % des participants se sentent mieux préparés à gérer des situations difficiles ou délicates auprès des patients.

Perspectives : élargir les témoignages

Sur la base des commentaires très positifs recueillis sur la première séance, une deuxième séance s’est tenue le 21 avril. La séance virtuelle intitulée « Surfer les vagues : maintenir la compassion pendant deux années de COVID-19 » avait comme panélistes une infirmière en soins intensifs, une préposée aux soins et un médecin en médecine interne générale.

Les deux séances ont accueilli des employés et médecins de l’Hôpital qui sont au contact des patients hospitalisés dans une unité médicale. À l’avenir, le but sera d’élargir l’accès aux séances pour y accueillir les employés et médecins des autres services à l’Hôpital.

« Nous avons été touchés par la vulnérabilité démontrée et les expériences partagées par les participants », affirme la Dre Enright. « Nous espérons de nouvelles occasions de rencontrer nos collègues pour maintenir la compassion – tant pour nous-même que pour nos collègues et nos patients. »

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*


Autres ressources utiles

Changer son état d’esprit pour mieux dormir

Des psychologues de L’Hôpital d’Ottawa vont au-delà des conseils habituels en matière de sommeil pour vous expliquer pourquoi changer votre état d’esprit peut vous aider à mieux dormir.

Guide pour se rendre au travail à vélo… en hiver

Se déplacer à vélo comporte un vaste éventail de bienfaits pour sa propre santé et celle de la planète. L’arrivée de l’hiver ne devait pas vous faire reléguer le vélo au garage. Découvrez comment aller travailler à vélo tout au long de l’année.

Célébrons le Mois de l’histoire des Noirs à L’Hôpital d’Ottawa

Cette année, nous célébrons les membres du personnel noirs de L’Hôpital d’Ottawa qui ont marqué l’histoire dans leur domaine, éliminé des obstacles et pavé la voie pour que d’autres puissent emboîter le pas. Découvrez quelques-uns de ces pionniers inspirants et leurs réalisations remarquables.

Diabète de type 2 : signes avant-coureurs, réduction du risque et soutien

Alors que nous marquons le centenaire de la découverte de l’insuline au Canada, le diabète est en hausse. Reconnaître les facteurs de risque courants peut vous aider à diminuer votre risque d’avoir le diabète de type 2, qui représente près de 90 % des cas.

Le dépistage de la COVID-19 à l’auto fut un franc succès à Ottawa

Bravant températures froides, inondations et tempêtes de neige, l’équipe dévouée du centre de dépistage à l’auto sur le chemin Coventry a effectué plus de 73 000 tests de dépistage de la COVID-19 au cours de ses 13 mois d’activité, ce qui en fait l’un des centres de dépistage les plus efficaces en Ontario.

Premier anniversaire de la vaccination contre la COVID-19 : souvenirs d’un jour

Le 15 décembre 2020, L’Hôpital d’Ottawa a administré les toutes premières doses de vaccins contre la COVID-19 à Ottawa. Un an plus tard, des membres du personnel en première ligne et en coulisses se confient comment sur ce jour historique.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.