Back to Top La vérité sur les « orteils COVID » et dix conseils pour la santé du pied à l’intérieur | L'Hôpital d'Ottawa
 

La vérité sur les « orteils COVID » et dix conseils pour la santé du pied à l’intérieur

 
Healthy feet in shoes

Au début de la pandémie, on a parlé des « orteils COVID » pour décrire un phénomène qu’on croyait être attribuable à la COVID-19 : de la douleur, de l’enflure et de la rougeur aux orteils. Aujourd’hui, des chercheurs estiment que la hausse du nombre de personnes ayant ces symptômes serait plutôt attribuable au fait de passer plus de temps à l’intérieur.

Rebecca MacIntosh, podologue à L’Hôpital d’Ottawa, nous offre des conseils pour avoir des pieds en santé à l’intérieur.

Portez vos orthèses plantaires sur mesure à l’intérieur

Si vous avez des orthèses plantaires (semelles sur mesure à insérer dans les chaussures) d’ordonnance, il est important de les porter à l’intérieur, surtout si vous travaillez de la maison. Comme les lunettes, les orthèses sont seulement utiles lorsqu’on les porte, y compris à l’intérieur.

Protégez vos pieds avec des chaussures d’intérieur

Les coins pointus et les objets lourds abondent dans une maison. Portez des chaussures d’intérieur confortables et adaptées à la taille de votre pied afin d’éviter d’avoir des égratignures au pied et de se cogner les orteils.

Assurez-vous que vos chaussures vous font correctement

La meilleure façon de vérifier si vos chaussures vous font correctement est d’en retirer la semelle intérieure et de vous tenir en pieds de bas sur la semelle. Vérifiez que votre pied ne dépasse pas le bord de la semelle. Si vos orteils dépassent ou si la distance entre le bout de la semelle et le bout de votre orteil le plus long est inférieure à la largeur d’un doigt, vos pieds n’auront pas assez d’espace lorsque vous marcherez et cela peut causer de la douleur à la longue.

Portez à l’intérieur des chaussures qui soutiennent bien le pied

S’il est pratique de pouvoir faire de l’exercice dans le confort de son foyer, le port de chaussures de course reste de mise, surtout pour faire de l’exercice d’intensité élevée. Vos chaussures devraient avoir des semelles coussinées qui amortissent les impacts, des lacets, un talon ferme et une certaine rigidité à la voute du pied. Pour vérifier la rigidité de la chaussure, essayez de la plier vers le haut en tenant les deux extrémités. S’il y a de la résistance, il y a un support pour la voute du pied.

Personne ayant des pieds en santé qui court sur un tapis roulant avec des chaussures de course

Portez des chaussettes

Chat assis sur la plante des pieds en santé d’une personne qui porte des chaussettes

Ne vous laissez pas tromper par leur apparence pelucheuse. Dans votre arsenal pour la protection du pied, les chaussettes sont une arme importante. Une chaussette offre une couche confortable entre la peau et la chaussure, ce qui prévient le frottement du pied et les blessures de la peau. De plus, les chaussettes sont plus faciles à laver que les chaussures. C’est pourquoi il est plus hygiénique d’en porter. Avoir froid aux pieds n’est pas agréable et cela aggrave des troubles de santé comme l’arthrite, la maladie de Raynaud, les engelures et la maladie artérielle périphérique. Il est donc conseillé de porter des chaussettes en tout temps à l’intérieur, même au lit.

Inspectez vos pieds

Chaque jour, regardez bien vos pieds pour voir s’ils ont des ecchymoses ou des égratignures ou s’ils présentent d’autres changements. Autrement dit, apprenez à bien connaître vos pieds. On a notamment tendance à attendre trop longtemps pour obtenir des soins en cas d’infection fongique des ongles. Si vous remarquez qu’un ongle d’orteil commence à se décolorer, consultez votre médecin au sujet de traitements possibles.

Asséchez bien vos pieds

Il peut être tentant de ne pas se sécher les pieds en sortant de la douche ou du bain, mais il est important de prendre un peu plus de temps pour se sécher tout le pied, surtout entre les orteils. L’espace entre les orteils peut être étroit et cela peut empêcher la circulation d’air. Assurez-vous de séparer et de bien sécher chaque orteil. L’humidité entre les orteils peut être propice à la formation de champignons.

Mettez de la crème pour les pieds, mais pas entre les orteils

Personne se mettant de la crème pour les pieds dans la main

Vos pieds méritent autant d’attention que le reste de votre corps. Une fois qu’ils sont secs, dorlotez-les en y appliquant de la crème pour les pieds. La peau des pieds est plus épaisse que la peau du reste du corps. La crème pour les pieds est donc conçue pour hydrater une peau plus épaisse et pour prévenir les fissures. Ne mettez pas de crème entre vos orteils. La peau à cet endroit doit rester sèche et sans crème.

Ne partagez pas votre coupe-ongles

Le soin des ongles du pied fait partie de l’hygiène personnelle et les outils utilisés à cette fin doivent rester personnels aussi. Évitez de partager un coupe-ongles et procurez-vous le vôtre. Vous éviterez du même coup de partager champignons, saleté et cellules de la peau avec les membres de votre foyer. Si vous croyez avoir une infection fongique sur un ongle, utilisez un coupe-ongles différent pour cet ongle afin de ne pas propager l’infection aux autres ongles.

Apprenez à connaître votre podologue et votre podo-orthésiste

Le podologue est un spécialiste du pied qui prévient et traite des maladies, des troubles ou des dysfonctions du pied. Il s’agit du seul spécialiste des soins des pieds et des orthèses qui est formé et réglementé exclusivement par le gouvernement de l’Ontario. Il doit suivre une formation de sept à huit ans avant de pouvoir exercer en Ontario.

Le podo-orthésiste est un expert formé en analyse de la posture et du mouvement. Il examine le fonctionnement des muscles et des articulations du bas du corps et des muscles et articulations du pied qui interagissent avec le reste du corps. Le podo-orthésiste à L’Hôpital d’Ottawa peut vous aider à choisir les bonnes chaussures, des bas de compression et des orthèses sur mesure si vous avez déjà une ordonnance.

Quand contacter un podologue

Si vous croyez que vos pieds ont changé, contactez votre podologue.

Au sujet du Service de podologie de L’Hôpital d’Ottawa

Le Service de podologie de L’Hôpital d’Ottawa est unique dans la région. Nos podologues sont très engagés dans les soins cliniques complexes, l’enseignement et la recherche. Ils travaillent en étroite collaboration avec de nombreux spécialistes, dont des chirurgiens orthopédiques, des chirurgiens vasculaires, des infectiologues, des dermatologues, des endocrinologues, des infirmières et le personnel de services de soins à domicile. Si vous avez un ulcère au pied, vous pouvez demander à votre médecin de famille de vous recommander à nos podologues. Pour consulter notre podo-orthésiste, aucune recommandation du médecin n’est nécessaire.

Si vous n’avez pas un pied à risque élevé de plaie, mais que vous avez besoin d’autres services de podologie (p. ex. soins des ongles, des verrues plantaires, des callosités et cors, des ongles incarnés), communiquez avec une clinique de podologie communautaire par l’entremise de l’Ordre des podologues de l’Ontario ou en appelant au 416-542-1333.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Autres ressources utiles

Troisième dose du vaccin contre la COVID-19 pour les patients immunodéprimés

Selon la recommandation du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, certaines personnes immunodéprimées (c.-à-d. dont l’immunité est affaiblie) sont admissibles à recevoir une troisième dose du vaccin contre la COVID19. Ces personnes : ont eu une transplantation; reçoivent un traitement avec un agent anti-CD20; ou reçoivent un traitement actif (chimiothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie) pour un trouble […]

L’Hôpital d’Ottawa imposera la vaccination à son personnel

Comme le font beaucoup d’autres établissements de soins, L’Hôpital d’Ottawa se conforme à la directive no 6 du gouvernement de l’Ontario pour mettre en oeuvre une politique de vaccination contre la COVID19 que devra respecter toute personne travaillant dans son milieu de soins. Ainsi, L’Hôpital d’Ottawa exigera que tout son personnel ait reçu une première […]

Cinq raisons importantes de passer un test de dépistage de l’hépatite

L’hépatite est une maladie grave qui peut parfois ne causer aucun symptôme. Voici cinq raisons importantes de passer un test de dépistage de l’hépatite.

Prévenez le cancer de la peau : repérez les signes de mélanome

En cherchant sur votre corps les signes de cancer de la peau, vous pourrez le détecter et le traiter rapidement. Apprenez comment dépister correctement le mélanome grâce aux conseils de la Dre Jennifer Beecker, dermatologue à L’Hôpital d’Ottawa.

La lotion solaire expirée est-elle encore efficace? Des réponses claires aux questions qui vous brûlent les lèvres

Les écrans solaires contribuent à vous protéger contre le cancer de la peau (notamment le mélanome) et les dommages causés par le soleil, mais savez-vous vraiment comment les utiliser? Peut-on utiliser une lotion solaire expirée? Les personnes à la peau foncée ont-elles besoin d’un écran solaire? La Dre Jennifer Beecker, dermatologue à L’Hôpital d’Ottawa, nous éclaire – et ses réponses pourraient vous surprendre.

Les aides de service aux résidants : accompagner et aider les aînés qui reçoivent des soins de longue durée

Judie Wheeland est devenue aide de service aux résidants dans un foyer de soins de longue durée après s’être occupée de ses parents âgés. Un nouveau programme provincial appuyé par L’Hôpital d’Ottawa a aidé Judie et d’autres à recevoir une nouvelle formation et à apporter un soutien aux aînés dans des foyers de soins de longue durée de la région.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.