Back to Top La puissance des rayons : l’Hôpital combat les infections avec les UVC - L'Hôpital d'Ottawa
 
Tags:

La puissance des rayons : l’Hôpital combat les infections avec les UVC

 
The power of light: The Ottawa Hospital fights infection with UVC rays

Sophie Jobin prépare une chambre pour le système de désinfection par rayonnement ultraviolet, qui tue les bactéries, les champignons et les virus. Personne ne peut être dans la chambre quand l’appareil fonctionne.

Le système de désinfection par rayonnement ultraviolet C – que l’Entretien ménager surnomme R2D2 – est une nouvelle arme dans l’arsenal de l’Hôpital pour combattre les bactéries de plus en plus résistantes aux produits de nettoyage.

« Cet appareil tue tous les organismes dans la pièce, tout leur ADN, de sorte qu’ils ne peuvent plus se reproduire », explique Sophie Jobin, coordonnatrice de la formation au Service d’entretien ménager. Sophie forme les préposés à utiliser le système de désinfection durant une période d’essai de trois mois au 7 Est. « Nous avons reçu beaucoup de commentaires positifs des patients. Ils me disent qu’ils sont heureux que je rende l’Hôpital sécuritaire. »

L’appareil aidera l’Hôpital à éliminer des bactéries difficiles, comme l’entérocoque résistant à la vancomycine (ERV), le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) et le C. difficile, qui causent des infections nosocomiales, un grave problème dans les hôpitaux. Il peut aussi combattre les champignons et les virus comme celui de la grippe.

L’appareil ressemble à un ensemble de tubes fluorescents dans un cylindre, mais c’est en fait un système de rayonnement UVC germicide. Entre deux patients, on désinfecte la chambre avec l’appareil. Il émet des UVC pour détruire l’ADN des bactéries, des virus et des champignons qui pourraient persister dans la chambre après le nettoyage. Les UVC désinfectent une chambre, incluant la salle de bain, en une quinzaine de minutes.

The R-D Rapid Disinfector is controlled remotely by a tablet computer

The R-D Rapid Disinfector is controlled remotely by a tablet computer

« C’est une méthode conviviale qui ne produit pas d’ozone et qui est bel et bien sécuritaire », affirme Kimberly Todd, gestionnaire des solutions environnementales chez Southmedic, le distributeur de l’appareil. Plusieurs mesures de sécurité sont en place pour que les utilisateurs, les patients et les employés ne soient jamais exposés aux UVC :

  • seul le personnel spécialement formé peut manipuler l’appareil
  • des capteurs veillent à éteindre l’appareil si quelqu’un entre dans la chambre
  • les rayonnements ne peuvent pas pénétrer le verre, le plastique et les murs
  • une tablette permet de contrôler l’appareil à distance.

 

Même si le système est efficace, il est quand même important d’effectuer un premier bon nettoyage.

« C’est très prometteur », s’enthousiasme Natalie Bruce, gestionnaire de la Prévention et du contrôle des infections. « Et si cette méthode permet de réduire les cas de C. difficile, l’Hôpital économisera de l’argent. »

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*


Autres ressources utiles

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.