Favourite Icon
 
sous-menu
Bannière Je suis là pour vous Bannière Je suis là pour vous

Une équipe de chirurgie orthopédique apporte de l’assistance et de la formation médicales à Haïti

Partager :
 
Dr. Robert Feibel (left) and Dr. Eugene Wai are sporting their hospital-blue ties

(de gauche à droite) Les Drs Robert Feibel et Eugene Wai – en cravate bleue – chefs médicaux de la mission Team Broken Earth, qui se rend à Port-au-Prince, à Haïti, pour aider une population qui se remet toujours du tremblement de terre de 2010. 

Ils partent en mission à Haïti munis de fournitures et d’équipements médicaux donnés. Ils sont prêts à transmettre leurs compétences et à vivre des expériences bouleversantes et hors du commun. À leur retour, ils espèrent mieux apprécier l’eau potable et avoir la satisfaction d’avoir soulagé certaines fractures du peuple et du pays.

« On nous a prévenus que l’expérience améliorera notre pratique professionnelle au Canada et renforcera notre sentiment de reconnaissance, » affirme le Dr Eugene Wai qui, avec le Dr Robert Feibel, chirurgien orthopédiste, est à la tête de l’équipe de L’Hôpital d’Ottawa. Même si tous les deux ont déjà fait du bénévolat, ce sera la première fois qu’ils participent à une mission internationale.

(left to right) Katie Milcetic and Linda Schroeder, as well as orthopaedic surgeons Dr. Eugene Wai and Dr. Alexandra Stratton.

Des professionnels de la santé de L’Hôpital d’Ottawa ont amassé des fonds pour acheter des fournitures médicales dans le cadre d’une mission de Team Broken Earth à Haïti du 16 au 23 janv. : (de gauche à droite) Katie Milcetic et Linda Schroeder, IA au bloc opératoire, et le Dr Eugene Wai et la Dre Alexandra Stratton, chirurgiens orthopédiques.

« La valeur de ces missions est vraiment concrète pour les patients et le personnel médical locaux, déclare le Dr Wai. Et, pour nous, nous en retirons un profond sentiment de gratitude et une nouvelle perspective susceptibles d’améliorer notre pratique médicale. »

Même si beaucoup de pays ont fourni de l’assistance à Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, toute cette aide n’était ni coordonnée, ni durable. La reconstruction est lente. Puis, l’ouragan Matthew a frappé le pays en 2016, suivi d’un autre tremblement de terre en octobre 2018.

« Nous avons une responsabilité sociale envers les autres peuples, particulièrement celui d’Haïti, très défavorisé, affirme le Dr Feibel. Une grande partie de la population vit encore dans des tentes ou des abris de fortune en tôle ou en bois contre-plaqué. L’accès à l’eau potable est très limité. Il n’y a aucun système d’égouts public ni presque aucun programme de vaccination. »

Quatorze membres du personnel de L’Hôpital d’Ottawa seront de la mission Team Broken Earth prévue du 16 au 23 janv. : les Drs Wai et Feibel, chirurgiens orthopédiques; les infirmières autorisées Katie Milcetic, Linda Schroeder et Karen Gilroy; Martine Hadley et Eszter Villeneuve, physiothérapeutes; Keri-Lynn Robinson, ergothérapeute; la Dre Mary Jean Duncan, chirurgienne plasticienne; la Dre Anita Pozgay, urgentologue; les Drs Nikhil Rastogi et Leo Jeyaraj, anesthésiologistes; Alexander Poulton, résident en anesthésie; et Kim Vu, assistant de recherche. L’équipe comprend aussi des infirmières du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) et de l’Hôpital du district de Kemptville : Nicole Crowley, Tanya Deans, Amanda Chapman et Cheryl Millar.

Team Broken Earth est un groupe bénévole de professionnels de la santé qui mène des missions médicales dans des pays défavorisés où certaines personnes traînent des fractures et d’autres blessures graves pendant des mois avant d’être vues par un médecin. La mission a vu le jour en 2011 au lendemain du tremblement de terre de 2010 à Haïti. Depuis, elle intervient aussi au Bangladesh, au Nicaragua et au Guatemala.

Tanya Deans, Manager of Clinical Services

Pour se préparer, l’équipe de L’Hôpital d’Ottawa a bénéficié de l’aide précieuse de personnes qui ont participé à la mission avant eux, notamment Tanya Deans, gestionnaire des services cliniques (soins chirurgicaux, imagerie médicale et physiothérapie) à l’Hôpital du district de Kemptville. « Grâce à ses conseils, nous savons bien ce à quoi nous attendre », affirme le Dr Robert Feibel. Les Drs Darryl Young (Hôpital Queensway Carleton) et Mark Steeves (Hôpital Montfort) ont aussi aidé; ils « nous ont formés et nous ont fourni des listes de fournitures en rupture à Haïti et des mises à jour sur les patients. »

« Team Broken Earth s’engage à demeurer à Haïti jusqu’à ce que l’assistance médicale ne soit plus nécessaire, explique Mme Vu, qui s’occupera du soutien logistique. « Notre assistance n’est pas juste ponctuelle; elle est durable et inscrite dans le long terme. »

Les bénévoles prennent leur propre temps de vacances pour effectuer des consultations et des opérations et offrir des formations pratiques au personnel médical local. En prévision de la mission, l’équipe de L’Hôpital d’Ottawa a amassé des fonds pour se procurer des fournitures et équipements médicaux. Elle a aussi demandé conseil à d’anciens participants, surtout à propos du choc culturel. Une autre équipe de la région d’Ottawa, formée de la Dre Tonja Stothart et du Dr Mahmoud Almasri, avait déjà participé à une mission d’une semaine en novembre 2018.

Le Dr Feibel a collecté des équipements médicaux (donnés ou achetés avec dons) qui seront acheminés à Haïti : fauteuils dentaires, arceau (C-arm) amplificateur d’image (à rayons X) et lecteurs de glycémie (pour mesurer le taux de sucre dans le sang). Il réfléchit à la mise en place d’un programme de transport orthopédique, qui permettra aux chirurgiens de réparer les fractures quand il manque certains morceaux d’os.

« J’y vais principalement pour veiller à la mise en place du programme. Visser une plaque sur un os infecté dont les tissus mous connexes sont détériorés ne constitue pas des soins de qualité, affirme le Dr Feibel. J’espère réussir à assurer une certaine continuité des soins. Vu le nombre d’équipes qui s’y rendent maintenant, nous pouvons désormais organiser le suivi des patients qui ont besoin de reconstructions complexes. »

Quand l’équipe soigne une personne, c’est en fait toute une famille qui en bénéficie.

« À Haïti, un blessé est souvent laissé à lui-même faute de soins adéquats, déclare le Dr Wai. La famille lui consacre toute son énergie et son temps. Alors, ni le patient ni sa famille ne peuvent travailler ou générer des revenus pour améliorer son sort. Souvent, une intervention simple de notre part peut remettre le patient sur pied et lui permettre d’être à nouveau un membre actif de la société. »

L’équipe formera aussi des Haïtiens qui étudient et travaillent en médecine.

« Les équipes qui s’y succèdent depuis plusieurs années ont noté une grande amélioration dans la qualité des soins fournis par le personnel haïtien grâce à la régularité de notre présence sur place », explique le Dr Wai.

Mme Vu, qui souhaite devenir médecin, se dit prête mentalement à vivre des situations qui se voient rarement ici.

« Nous tenons pour acquis la plupart des traitements et ressources que nous avons ici, dit-elle. Là-bas, quelque chose de mineur peut bouleverser une vie. Un patient garde le lit parce qu’il n’a pas de béquilles ou de fauteuil roulant pour pouvoir se déplacer. On pourrait voir des cas de maladies devenues rares ici comme l’hydrocéphalie chez les bébés. D’anciens bénévoles expriment à quel point il est pénible de tenir un bébé dans les bras sans pouvoir le traiter. Ce sera pour moi une occasion de relever des défis et d’apprendre auprès d’une population très résiliente. »

Team Broken Earth logo

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Appuyez les soins aux patients et la recherche à L'Hôpital d'Ottawa - Faire un don