Back to Top Je suis là pour vous : La réalité virtuelle permet aux patients de s’évader - L'Hôpital d'Ottawa
 

Je suis là pour vous : La réalité virtuelle permet aux patients de s’évader

 
Jennifer Shamess

Jennifer Shamess, une ancienne patiente et membre du Conseil consultatif des patients et des familles en cancérologie, met à l’essai l’équipement de réalité virtuelle.

Imaginez-vous devant un paysage montagneux. Imaginez le piaillement des oiseaux, les crêtes montagneuses éclaboussées par le soleil, et devant vos yeux un papillon qui virevolte dans les airs. Ce n’est certainement pas le cadre habituel pour un traitement de chimiothérapie ou une radiothérapie, n’est-ce pas?

Or, grâce à la réalité virtuelle, les patients qui suivent des traitements en cancérologie à L’Hôpital d’Ottawa pourront bientôt vivre de telles escapades virtuelles pendant qu’ils sont allongés sur leur lit de traitement.

Voilà une bonne nouvelle pour Jennifer Shamess, une ancienne patiente et membre du Conseil consultatif des patients et des familles en cancérologie. Elle raconte avoir toujours rêvé d’être ailleurs pendant ses traitements à l’hôpital.

« La réalité virtuelle aurait pu m’apporter quelques instants d’évasion », affirme Jennifer.

Selon le Dr Justin Sutherland, physicien médical à L’Hôpital d’Ottawa et professeur au Département de radiologie de l’Université d’Ottawa, la réalité virtuelle pourrait être un outil efficace pour les patients en cancérologie.

« Notre véritable souci est d’aider les patients à oublier une expérience difficile à tolérer en les transportant dans un cadre agréable », déclare le Dr Sutherland. « Ainsi, on fait croire au cerveau que vous y êtes vraiment, ce qui peut apporter des bienfaits à la santé mentale du patient. »

En partenariat avec L’Hôpital d’Ottawa, des étudiants en génie de l’Université d’Ottawa ont conçu ces univers simulés spécifiquement à l’intention des patients qui suivent des traitements en cancérologie. Il s’agissait de projets d’équipes organisés dans le cadre du défi MakerSpace de réalité virtuelle.

« Toutes les scènes m’ont beaucoup impressionnée. »

Les étudiants ont sollicité les avis de Jennifer et d’autres patients-conseillers, qui leur ont notamment recommandé d’éviter les mouvements trop rapides, les couleurs vives et les bruits forts.

Chaque équipe a mis au point une expérience virtuelle originale. Finalement, c’est la scène d’une promenade en bateau réalisée par des étudiants de deuxième année qui a remporté la compétition. La scène est entièrement personnalisable et permet à chaque patient d’en modifier la couleur, le mouvement et la durée à sa guise. Les autres mondes virtuels incluaient des scènes de méditation en salle, une randonnée en montagne et une sortie dans l’espace.

« Toutes les scènes m’ont beaucoup impressionnée », affirme Jennifer. « Chaque équipe a été très attentive aux aspects qui nous tenaient à cœur et a essayé de les incorporer dans une expérience de réalité virtuelle spéciale. »

Les patients en cancérologie ne seront pas les seuls à profiter de la réalité virtuelle, car bientôt, ils pourront aussi faire vivre cette expérience immersive à leur famille.

 
Comment

Dites-nous ce que vous avez pensé de cet article!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*


Autres ressources utiles

Comment parler à votre médecin : conseils pour faciliter un peu les conversations difficiles

Êtes-vous parfois nerveux à l’idée de parler à votre médecin? Un médecin et une patiente conseillère de L’Hôpital d’Ottawa donnent des conseils pratiques pour faciliter un peu les conversations difficiles.

« Lorsque je me sentais seul, elles étaient là » : Célébrons la Semaine des soins infirmiers

En cette troisième année de la pandémie, des patients et des familles montrent par des témoignages personnels touchants de quelles manières les infirmières ont répondu à l’appel.

Dépistage du cancer du côlon rapide, facile et gratuit

Selles, caca, numéro 2 – peu importe ce que vous l’appelez, cela pourrait vous sauver la vie. Le dépistage du cancer du côlon est rapide, gratuit et sans douleur et peut même se faire à la maison. Passez le dépistage aujourd’hui, car 9 personnes sur 10 chez qui le cancer du côlon est décelé tôt peuvent complètement s’en guérir.

Les produits de remplacement de la nicotine fonctionnent-ils vraiment? Une experte répond à vos questions sur l’abandon du tabac.

Cesser de fumer est l’un des meilleurs gestes que vous pouvez faire pour favoriser votre santé, mais ce n’est pas facile d’y parvenir. Prenez connaissance des réponses fondées sur des faits scientifiques aux questions courantes sur l’abandon du tabac pour vous aider à écraser pour de bon.

Vous voulez arrêter de fumer? Nous avons des ressources pour vous aider.

Vous envisagez d’arrêter de fumer? Vous n’avez pas besoin d’être un patient de l’Hôpital pour accéder aux programmes d’abandon du tabac de l’Hôpital afin d’obtenir de l’aide pour arrêter de fumer.

Chiens de thérapie : des amis poilus aux bienfaits prouvés par la science

Copain, un caniche standard de six ans, repose régulièrement son mignon museau sur la cuisse d’un patient. Ce qu’il ne sait pas, c’est que son « câlin » procure des bienfaits prouvés par la science aux patients et au personnel de l’Hôpital.

Le présent site Web fournit des renseignements généraux. Certains renseignements pourraient ne pas vous convenir. Consultez votre médecin, une infirmière ou un autre professionnel de la santé pour savoir si ces renseignements s’appliquent à votre situation. On pourra aussi répondre à vos questions et préoccupations.