Favourite Icon
 

Respirateur

Un respirateur est un appareil qui assume une partie ou la totalité de la respiration d’un patient. L’appareil fait entrer de l’air dans les poumons par un tube inséré dans la trachée ou un masque bien ajusté. Cette aide à la respiration sert à acheminer suffisamment d’oxygène au corps et à en retirer le dioxyde de carbone. Les patients aux Soins intensifs ont parfois besoin d’une aide à la respiration, car ils ne sont pas assez éveillés ou forts.

ventilator

Moniteur

Les patients gravement malades aux Soins intensifs doivent être surveillés de près. Pour ce faire, on surveille très attentivement les signes vitaux (fréquence et rythme cardiaque, pression et fréquence respiratoire) à l’aide d’un moniteur numérique. L’équipe de soins peut surveiller le moniteur au chevet du patient et au poste de soins infirmiers, et peut réagir rapidement, au besoin.

monitor

Dialyse

L’appareil de dialyse, ou rein artificiel, prend la relève des reins pour éliminer les déchets et substances toxiques du sang. On insère une intraveineuse spéciale dans une grosse veine du cou ou de l’aine du patient. L’intraveineuse achemine le sang vers l’appareil de dialyse, qui le filtre et le retourne ensuite dans le corps. La dialyse remplace en quelque sorte les reins blessés, mais elle n’aide généralement pas à les guérir. Certains patients non hospitalisés vivent avec la dialyse pendant des années, mais le type de dialyse administrée aux Soins intensifs n’est généralement prévu que pour une courte durée.

Pompe à perfusion

Bon nombre de médicaments aux Soins intensifs doivent être directement administrés dans le sang à l’aide d’un cathéter intraveineux (intraveineuse). Le médecin ou l’infirmière peut administrer une dose continue (perfusion) ou supplémentaire (bolus) de médicaments à l’aide d’une pompe à perfusion programmable. Vous verrez souvent le personnel infirmier connecter des contenants de médicaments à la pompe à perfusion, programmer les doses et examiner la pompe quand une alarme se déclenche.

iv pumps

Sonde d’alimentation

La sonde d’alimentation est un moyen d’administrer des nutriments et des fluides à un patient gravement malade qui est incapables de se nourrir normalement. Habituellement, on insère le tube par le nez (sonde nasogastrique) jusque dans le système digestif. On peut parfois insérer la sonde directement dans l’estomac par une ouverture créée à travers la peau de l’abdomen (gastrostomie endoscopique percutanée). Les diététistes aux Soins intensifs aident l’équipe de soins à choisir la préparation alimentaire liquide  qui comblera le mieux les besoins nutritionnels individuels de chaque patient. On administre la préparation liquide par l’entremise de la sonde d’alimentation jusque dans l’estomac du patient à l’aide d’une pompe programmable.

feeding tubes