Favourite Icon
 

Qu’est-ce que le Service de traitement des affections neuro-médullaires?

Le Service de traitement des affections neuro-médullaires offre des services de réadaptation aux personnes ayant subi une lésion de la moelle épinière, ou qui sont atteintes de la sclérose en plaques ou d’autres affections neurologiques. L’équipe interdisciplinaire du Service se consacre à la réalisation du plein potentiel des patients et a pour but ultime le retour du patient à sa famille ou à la vie au sein de la collectivité

Qui sont les membres du Service?

L’équipe interdisciplinaire comprend les personnes suivantes :

  • Aumônier
  • Médecins de famille
  • Orthésistes
  • Physiatres
  • Psychologues/Neuropsychologues
  • Infirmières en réadaptation
  • Thérapeutes respiratoires
  • Orthophonistes
  • Commis d’unité
  • Diététistes cliniciens
  • Ergothérapeutes
  • Pharmacien
  • Physiothérapeutes
  • Thérapeutes en loisirs
  • Ingénieurs en réadaptation
  • Travailleurs sociaux
  • Conseillers en réadaptation professionnelle

Qui est admissible au Service de traitement des affections neuro-médullaires?

  • Les patients doivent avoir au moins 18 ans.
  • Les patients qui habitent l’Est ontarien ou l’Ouest québécois, ou ceux qui n’ont pas accès à la thérapie dans leur région
  • Des patients qui généralement ont l’un ou l’autre des diagnostics suivants :
  • Lésion de la moelle épinière :
    • quadriplégie (complète ou incomplète)
    • paraplégie (complète ou incomplète)
    • syndrome central de la moelle
    • syndrome de la queue de cheval
    • tumeurs/méningiomes de la moelle
    • syndrome du cône terminal
    • syndrome de Brown-Séquard
    • spina bifida
  • Affections neurologiques :
    • sclérose en plaques
    • syndrome de Guillain-Barré
    • sclérose latérale amyotrophique (SLA) (Maladie du motoneurone)

Comment les patients ont-ils accès au Service de traitement des affections neuro-médullaires?

  • Les patients doivent obtenir une recommandation de leur médecin de soins actifs ou leur médecin de famille.
  • Les patients sont évalués à la clinique ou à l’établissement de soins actifs par un physiatre du Service, afin de déterminer les éléments relatifs à la réadaptation.
  • Les patients sont ensuite orientés aux professionnels de la santé appropriés ou aux cliniques spécialisées appropriées.

Quels services l’équipe du Service de traitement des affections neuro-médullaires fournit-elle aux patients?

Services aux patients hospitalisés :

  • Les services aux patients hospitalisés sont axés sur les buts des patients et aident les patients à se fixer des buts lors de leur admission.
  • Des lits sont disponibles pour les patients qui ont besoin de réadaptation intensive et qui présentent l’un ou l’autre des problèmes suivants :
    • blessure récente
    • poussée active d’une affection existante
    • déconditionnement physique important
    • mobilité réduite
    • environnement non sécuritaire ou non accessible à domicile
    • besoins psychosociaux complexes
    • difficulté à faire face à sa situation à domicile
    • soutien communautaire inadéquat
    • besoins en matériel
  • On s’attend à ce que les clients réalisent un certain rétablissement neurologique et fonctionnel avant de rentrer chez eux. Pour les patients qui sont plus gravement atteints, les services portent davantage sur l’enseignement pour le patient et ses proches afin de maximiser son autonomie et sa réinsertion communautaire.
  • La réadaptation des patients hospitalisés peut durer de quelques semaines à plusieurs mois, selon l’état médical et les besoins particuliers du patient

Services aux patients externes :

  • Suivi de la réadaptation aux patients hospitalisés : Certains patients hospitalisés n’atteignent pas tous leurs buts de réadaptation avant leur congé de l’hôpital. Après discussion avec le membre approprié de l’équipe, on peut prévoir un suivi portant sur des buts fixés par entente mutuelle.
  • Cliniques pour patients externes : Des cliniques spécialisées multidisciplinaires, comme la Clinique de sièges et la Cinquefoil de SLA, offrent leurs services à des patients externes appropriés. Les patients atteints de lésion de la moelle épinière ou de sclérose en plaques qui habitent au sein de la collectivité sont vus par le physiatre et l’infirmière clinicienne. S’il y a lieu, les patients sont orientés à d’autres membres de l’équipe interdisciplinaire.
  • Services communautaires : Des services de consultation en soins infirmiers sont offerts par l’infirmière praticienne. Les clients qui habitent au sein de la collectivité peuvent communiquer directement avec l’infirmière praticienne, soit au Centre de réadaptation ou à son centre de santé communautaire affilié, les Services de santé et services communautaires Pinecrest-Queensway.
  • Consultation communautaire : Les membres de l’équipe consultent avec la famille et les travailleurs de la santé pour fournir l’information visant à optimiser le fonctionnement du patient à domicile ou dans l’environnement communautaire. Cette consultation peut inclure la liaison avec des groupes et services communautaires, ou une recommandation à ceux-ci, dont :
    • Centre d’accès aux soins communautaires (CASC)
    • Centre local de services communautaires (CLSC)
    • Organismes de financement
    • Établissements et maisons de soins infirmiers privés
    • The In Community
    • Centre de vie autonome
    • Société canadienne de la sclérose en plaques
    • Association canadienne des paraplégiques
    • VHA Soins et soutien à domicile

Comment les membres de la famille peuvent-ils participer à la réadaptation?

  • On encourage les familles à fournir de façon continue leurs commentaires et suggestions.
  • On tient une conférence de famille pour les patients, habituellement au cours des quatre premières semaines après leur admission. Lors de la conférence, le patient et les membres de sa famille se réunissent avec les membres de l’équipe pour discuter de buts et de questions pertinentes. Il peut s’agir de l’état médical du client, de son niveau fonctionnel, des progrès qu’il a réalisés, du pronostic, de ses besoins en matière de matériel, des plans de congé et du suivi après le congé. De plus, on tient une conférence de congé du service, au besoin, avant que le patient rentre chez lui.
  • On peut prévoir une journée de la famille, en plus de la conférence de famille, dès que le patient établit une routine. Les patients peuvent vouloir inviter les membres de leur famille ou leurs proches pour rencontrer l’équipe clinique et suivre le patient au cours d’une journée normale de thérapie. Les membres de la famille observent le client en thérapie et apprennent à comprendre son niveau fonctionnel, et les techniques et buts de la thérapie. La famille peut ainsi poser des questions aux cliniciens, obtenir de l’enseignement et faire des plans en vue du congé du client.
  • Des séances d’enseignement à l’intention des familles sont offertes aux membres de la famille de patients hospitalisés. Au cours de ces séances, on fournit de l’information portant sur des sujets d’intérêt liés à la réadaptation.

Quelles sont les caractéristiques distinctives du Service de traitement des affections neuro-médullaires?

  • Les patients ayant des faiblesses des muscles respiratoires sont orientés au pneumologue et au thérapeute respiratoire pour une prise en charge optimale non invasive des voies respiratoires et une aide, le cas échéant, pour l’hygiène des poumons et la ventilation. Pour un aperçu général, visitez le Service respiratoire.
  • Le Service de traitement des affections neuro-médullaires offre aux patients des séances d’enseignement en groupe. On y fournit de l’information sur des sujets d’intérêt dont les ressources communautaires, les soins de la peau et le soutien des pairs. Après la rencontre, les patients peuvent se réunir de façon informelle et visiter le Centre de ressources.
  • On offre aux patients un groupe de soutien par les pairs, avec le concours de l’Association canadienne des paraplégiques et la Société de la sclérose en plaques. Le programme prévoit des rencontres entre les patients et d’autres personnes qui ont subi des lésions semblables de la moelle épinière ou qui sont atteintes de maladies neuromusculaires semblables.
  • À titre d’initiative de pratique exemplaire en sclérose en plaques, un comité multidisciplinaire se penche depuis quelque temps sur les comptes rendus de recherche dans le but d’améliorer les services externes pour les patients atteints de sclérose en plaques.
  • Le Service de traitement des affections neuro-médullaires traite des patients de l’île de Baffin, dans le cadre du Ottawa Health Services Network Inc. (OHSNI).

Tous les programmes