Favourite Icon
 

La défécographie est un examen radiologique qui utilise des rayons X pour étudier le fonctionnement du plancher pelvien durant la défécation. L’examen consiste à produire des images du rectum et des organes environnants, puis à les faire analyser par un radiologiste afin de comprendre les troubles de fonctionnement de l’anus et du rectum.

À L’Hôpital d’Ottawa, vous passerez cet examen en position assise dans une salle de radioscopie spéciale. Ailleurs, cet examen peut être réalisé au moyen d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM), mais notre IRM ne vous permettrait pas de prendre une position naturelle assise.

La réalisation d’une défécographie peut avoir différents objectifs :

  • évaluer les symptômes d’une obstruction (défécation bloquée) de l’orifice du rectum
  • diagnostiquer une invagination rectale interne, une entérocèle, un anisme, une rectocèle ou une sigmoïdocèle
  • voir les résultats d’une chirurgie réalisée pour désobstruer (défécation bloquée) l’orifice du rectum.

À votre arrivée à l’Hôpital le jour de l’examen, on vous fera boire une tasse de baryum pour remplir votre intestin grêle environ une heure et demie avant l’examen.

Après vous avoir expliqué l’examen, on vous demandera de vous allonger et le médecin (radiologiste) procédera à l’examen.

Si vous êtes une femme, le radiologiste commencera par insérer un minuscule cathéter dans le vagin afin d’y injecter une petite quantité de baryum. Cette procédure est tout à fait sécuritaire et ne comporte aucun risque.

Ensuite, il insèrera un cathéter dans le rectum afin d’y injecter une quantité de baryum suffisante pour stimuler le besoin de déféquer. Durant cette partie de l’examen, il est normal d’avoir de légères crampes et aussi d’entendre des bruits secs et des gargouillis, car le gaz dans le côlon se déplace.

On vous transférera sur une chaise d’aisance portable en plastique à côté de laquelle se trouve un appareil radioscopique pour capter des images de la défécation.

Pendant la prise d’images, on éteindra les lumières afin de vous donner un peu d’intimité et de permettre au radiologiste d’observer à l’appareil l’anatomie et le fonctionnement du rectum et du plancher pelvien.

Cet examen ne nécessite aucune préparation des intestins.

P1077 (04/2013)

Tous les services et cliniques