Favourite Icon
 
Les temps d’attente présentés correspondent à la durée totale du séjour à l’urgence.
Ce n’est pas le temps que vous attendez avant de voir un médecin ou une infirmière.

Nos équipes s’efforcent d’offrir à chaque patient des soins de première qualité le plus rapidement possible. Cependant, c’est la personne la plus gravement malade qui a toujours la priorité à l’urgence, même si elle arrive après vous. C’est pourquoi l’infirmière de triage évalue l’état de santé de chaque patient dès qu’il se présente à l’urgence.

Comment nous calculons les temps d’attente

Voici ce que vous devez savoir au sujet des temps d’attente à l’urgence dont vous entendez parler dans les médias :

  • Les temps d’attente à l’urgence que nous présentons dans notre site Web englobent le nombre total d’heures passées à l’urgence pendant tout votre visite et non le temps que vous devez attendre avant de voir un professionnel de la santé. La durée du séjour à l’urgence est calculée à partir de votre arrivée jusqu’au moment où vous quittez l’urgence. Tout dépendant de votre état de santé, votre visite peut être longue, car il faut s’assurer que vous recevez les soins dont vous avez besoin.

Le degré d’urgence à l’urgence

  • Les temps d’attente provinciaux représentent la moyenne de tous les hôpitaux ontariens. Il est important de noter qu’on peut difficilement comparer les temps d’attente d’un hôpital à l’autre, car le genre de cas traités varie en fonction du genre d’établissement. L’Ontario compte plus de 145 services d’urgence, dont 11 seulement se trouvent dans des centres hospitaliers universitaires comme L’Hôpital d’Ottawa. Les urgences d’hôpitaux communautaires traitent habituellement moins de patients qui ont besoin de soins aigus que L’Hôpital d’Ottawa. Les personnes qui ont besoin de soins aigus dans la région de Champlain sont le plus souvent dirigées vers L’Hôpital d’Ottawa.
Durée de séjour à
l’urgence au 90e centile (en heures)

2011-2012

avril-14 mai-14 juin-14 juillet-14 août-14 sept-14 oct-14 nov-14
Campus
Civic
Patients hospitalisés

40,0

31,8 38,2 27,1 29,6 30.8 27.2 25.6 29.4
Patients non hospitalisés –
Gravité élevée

9,3

8,4 8,3 8,0 8,2 8.2 7.9 7.6 7.5
Patients non hospitalisés –
Gravité non élevée

6,1

5,2 4,8 5,1 5,2 5.2 4.6 4.5 4.1
Campus
Général
Patients hospitalisés

29,0

25,9 24,6 24,5 23,5 30.9 30.0 31.9 28.8
Patients non hospitalisés –
Gravité élevée

9,6

7,3 7,3 7,2 7,5 8.0 7.9 7.0 7.0
Patients non hospitalisés –
Gravité non élevée

6,0

4,7 4,9 4,2 4,8 4.4 4.7 3.9 4.2

Le temps d’attente varie en fonction de l’état de santé du patient, qui sera classé au triage dans l’une des deux catégories suivantes :

  1. Gravité élevée – Problème complexe qui exige plus de temps pour le diagnostic, le traitement ou l’hospitalisation
    Il s’agit habituellement d’un problème grave comme un arrêt cardiaque, un traumatisme important ou une situation qui risque d’entraîner un décès ou la perte d’un membre. Il peut aussi s’agir d’un problème de santé, comme l’asthme ou un traumatisme modéré, qui risque d’avoir des conséquences dangereuses pour le patient si on n’intervient pas immédiatement. Certains de ces patients devront être hospitalisés, d’autres non.
  2. Gravité non élevée – Problème simple ou mineur qui exige moins de temps pour le diagnostic, le traitement ou l’observation
    Ce sont des problèmes de santé moins graves, comme des problèmes urinaires, une douleur modérée à l’abdomen, un mal de gorge et d’autres problèmes de santé chroniques.