Je suis là pour vous | L'Hôpital d'Ottawa Favourite Icon
 
Bannière Je suis là pour vous Bannière Je suis là pour vous

L’Hôpital d’Ottawa et les Sénateurs d’Ottawa font équipe pour apporter du réconfort à des patients inuits atteints du cancer

Partager :
Ceporah Evic (red jacket) and Vanessa Evic (purple jacket)

Avant un match, Ceporah Evic (veste rouge) et Vanessa Evic (veste mauve) rencontrent le hockeyeur des Sénateurs Mark Borowiecki et sa femme Tara Borowieck.

Un diagnostic de cancer peut à lui seul chambouler complètement notre monde. Imaginez s’il faut en plus se rendre à l’autre bout du pays pour recevoir des traitements en laissant derrière soi famille, amis et communauté. C’est pourtant ce que vivent des centaines d’Inuits de communautés nordiques chaque jour. Une collaboration spéciale entre L’Hôpital d’Ottawa et les Sénateurs d’Ottawa aide toutefois à égayer un peu cette période difficile.

Le stress associé à l’éloignement de la maison peut avoir des effets importants sur l’expérience et le mieux-être mental d’un patient. C’est à ce niveau que Carolyn Roberts, infirmière pivot autochtone au sein du Programme de cancérologie pour les Autochtones, intervient.

« Ces patients sont tellement loin de chez eux, de leur communauté et de leur famille. Ottawa devient un lieu inquiétant où l’on va seulement pour recevoir des traitements contre le cancer, explique Carolyn. Nous voulons qu’ils aient des expériences en dehors de l’hôpital pour les aider à oublier un peu la raison de leur présence ici et leur montrer qu’Ottawa n’est pas qu’un lieu de traitement contre le cancer. »

Une partie de son travail consiste à amener des patients qui viennent du Nunavut à l’extérieur de l’hôpital pendant un court moment, par exemple pour visiter un musée, voir un film ou parcourir la colline parlementaire. Elle a ainsi eu la chance de rencontrer Bill Ellam, qui travaille au Centre Canadian Tire.

Cette rencontre a eu lieu en juin 2016 lorsqu’elle épaulait la famille Evic. Ceporah Evic et sa fille aînée, Deborah, sont allées à Kanata pour visiter le Centre Canadian Tire, qui abrite les Sénateurs d’Ottawa. Deborah, passionnée de hockey, recevait des traitements contre le glioblastome, un type de cancer.

Vanessa Evic (left) Ceporah Evic (middle), and Carolyn Roberts (right)

Prêtes à photographier, Vanessa Evic (à gauche), Ceporah Evic (au centre) et Carolyn Roberts (à droite) visitent les coulisses lors d’un match des Sénateurs – même la cabine de diffusion.

Alors qu’elle cherchait une personne pour leur faire visiter le Centre, Carolyn a rencontré Bill, qui gère les activités quotidiennes là-bas. Après qu’elle lui eut expliqué la raison de leur visite, Bill a décidé de rendre leur expérience inoubliable. Il les a amenées sur la glace et leur a fait visiter toutes les coulisses de l’aréna.

Ce jour-là, Carolyn a tissé un lien qui allait donner une autre facette à son travail et à l’expérience de bien des patients.

« Dès le moment où j’ai rencontré Ceporah et Deborah, j’ai voulu faire tout ce qui était en mon pouvoir pour aider les gens dans leur situation, affirme Bill. Je suis chanceux d’avoir cet emploi. Lorsque je peux aider à illuminer la journée de quelqu’un, surtout pendant une période difficile, mon travail n’en est que plus satisfaisant. Grâce à Carolyn, j’ai rencontré des personnes qui ont changé ma vie. C’est le moins que je puisse faire pour redonner. »

La famille Evic a passé beaucoup de temps à L’Hôpital d’Ottawa ces dernières années. Les deux sœurs de Debora, Julie et Samantha, ont perdu leur combat contre le glioblastome. Debora a reçu le diagnostic du même cancer. Leur jeune sœur, Vanessa, porte le gène qui la rend susceptible d’avoir le glioblastome. Elle vient à Ottawa tous les six mois pour passer des tests de dépistage de ce cancer.

Carolyn et Ceporah ont récemment amené Vanessa voir son premier match. Fidèle à lui-même, Bill a veillé à ce qu’elles vivent une expérience unique. Lorsque Vanessa est allée au niveau de la glace pendant le réchauffement, elle était clairement impressionnée de voir les rondelles heurter la vitre tellement fort que la plupart des gens sursautaient. Regardez le reportage de CTV pour en savoir plus sur sa visite.

Des quelques instants passés dans la cabine de diffusion de TSN jusqu’à la rencontre du hockeyeur Mark Borowiecki et de sa femme, Tara Borowieck, après le match, Vanessa et sa mère ont vécu une soirée inoubliable. Carolyn et Bill sont contents qu’elles aient passé une soirée sans se soucier de résultats d’examen et loin d’appareils d’imagerie bruyants, même si la route à venir demeure pour elles parsemée de moments difficiles. Le seul bruit dont elles avaient à s’inquiéter cette soirée-là est celui de l’avertisseur de but.

Les joueurs des Sens voulaient aussi participer. Mark Borowiecki et Bobby Ryan sont allés voir les patientes et leur ont montré où les joueurs vont avant et après les matchs.

« Ils ont donné seulement quelques minutes de leur temps, mais ces minutes font toute la différence pour ces patients et leur famille », affirme Carolyn.

Depuis, Carolyn et Bill travaillent ensemble régulièrement. Bill invite souvent Carolyn et les patients et les familles qu’elle soutient à des matchs des Sénateurs. Ils ne font pas que regarder le match… Bill déroule le tapis rouge et rend chaque expérience inoubliable. De la visite au niveau de la glace pendant le réchauffement au passage dans le vestiaire après le match, les patients voient les hockeyeurs sous un jour que très peu de gens ont le privilège de voir.

Les soins, c’est plus que ce qui se passe dans l’hôpital, estime Carolyn. C’est une expérience holistique. Les patients continuent de cheminer après leur départ de l’hôpital. Leur mieux-être mental pendant les traitements dépend du lieu de résidence, des passe-temps et du soutien dont ils disposent.

Des activités simples comme aller au cinéma ou à un match des Sénateurs peuvent améliorer le mieux-être d’un patient pendant ses traitements. Carolyn est consciente de la portée de son travail. Même s’il peut comporter des moments difficiles et forts en émotions, elle poursuit sur la lancée chaque jour parce qu’elle aide véritablement des patients, tant à l’hôpital qu’à l’extérieur.

Appuyez les soins aux patients et la recherche à L'Hôpital d'Ottawa - Faire un don