Favourite Icon
 
Bannière Je suis là pour vous Bannière Je suis là pour vous

Les patients sont une source d’inspiration pour la Dre Rebecca Auer, la nouvelle directrice de la recherche sur le cancer

Partager :
Dr. Rebecca Auer is with a patient

« Mes patients sont une grande source de force pour moi », affirme la Dre Rebecca Auer.

Voici la Dre Rebecca Auer. Parfois, elle est en tenue de chirurgie en train d’extraire des tumeurs en salle d’opération. D’autres fois, elle porte un sarrau en laboratoire pendant qu’elle tente de percer les secrets du cancer. Elle dirige également des essais cliniques, forme des étudiants et des résidents, siège à des comités internationaux, et ce, tout en élevant trois jeunes garçons avec son mari. Maintenant, cette chirurgienne scientifique novatrice a de nouvelles fonctions : diriger plus de 300 chercheurs en cancérologie à L’Hôpital d’Ottawa.

Interrogée sur ce qui l’inspire, elle dit que ce sont ses patients avant tout.

« Mes patients sont une grande source de force pour moi, affirme la Dre Auer. Ils font face à des situations difficiles avec grâce, gratitude et résilience. Ils me font voir à quel point les êtres humains sont impressionnants. Ils me rappellent ce qui compte le plus au quotidien. »

Elle est aussi inspirée par ses collègues extraordinaires et notre hôpital de calibre mondial.

Bien entendu, l’inspiration à elle seule ne suffit pas. Il faut aussi travailler fort, chose que la Dre Auer a apprise très tôt.

« Je n’ai jamais vraiment eu l’impression d’avoir un talent naturel, mais j’ai de la ténacité, affirme-t-elle. Quand je tombe, je me relève. »

Sa ténacité a porté ses fruits. Originaire d’Ottawa, Rebecca Auer a été première de classe en médecine à l’Université Queen’s en 2000, à la maîtrise en sciences à l’Université d’Ottawa en 2004 et comme résidente-chercheuse au centre de cancérologie Memorial Sloan Kettering en 2007, ainsi que lauréate du Prix du jeune professeur émérite de l’Université d’Ottawa en 2013.

Depuis qu’elle dirige un laboratoire de recherche à L’Hôpital d’Ottawa en 2007, la Dre Auer s’intéresse à la dynamique entre le cancer, la chirurgie et le système immunitaire, et elle a fait de nombreuses découvertes importantes dans ce domaine.

« La chirurgie est un moyen très efficace d’enlever une tumeur solide, dit-elle. Aujourd’hui, cependant, nous nous rendons compte que malheureusement, la chirurgie peut aussi affaiblir le système immunitaire, si bien que les cellules cancéreuses restantes peuvent alors mieux persister et se propager dans le corps. »

Dr Auer avec son collègue

La Dre Rebecca Auer dirige plus de 300 chercheurs en cancérologie à L’Hôpital d’Ottawa.

L’équipe de la Dre Auer a découvert comment cela se produit et met maintenant à l’essai différentes stratégies pour renforcer le système immunitaire avant et après la chirurgie. Par exemple, elle a découvert qu’un traitement courant contre la dysfonction érectile combiné au vaccin contre la grippe pourrait aider le système immunitaire à éliminer les cellules cancéreuses qui restent après une chirurgie. Elle réalise actuellement le tout premier essai clinique au monde de cette approche novatrice.

En plus d’occuper ses fonctions à L’Hôpital d’Ottawa, la Dre Auer est aussi professeure agrégée à l’Université d’Ottawa, où elle est titulaire de la Chaire de recherche clinique de niveau 2 en thérapeutique anticancéreuse périopératoire de la Faculté de médecine. Elle joue également un rôle clé au sein de BioCanRx, un réseau de chercheurs à L’Hôpital d’Ottawa qui s’intéressent à l’immunothérapie et aux virus contre le cancer. Elle collabore beaucoup avec des chercheurs de laboratoire, des chirurgiens, des oncologues, des infirmières et des épidémiologistes.

« J’ai très hâte d’assumer mes nouvelles fonctions parce que j’y vois une occasion de rallier les gens, de bâtir des ponts et d’accélérer l’application de notre recherche au mieux-être des patients, précise-t-elle. L’Hôpital d’Ottawa montre déjà la voie sur la scène internationale dans plusieurs domaines de la recherche sur le cancer et le potentiel de croissance est immense. »

« La Dre Auer est un atout exceptionnel pour notre équipe de direction », affirme le Dr Duncan Stewart, vice-président exécutif de la Recherche à L’Hôpital d’Ottawa et professeur à l’Université d’Ottawa. « Sa ténacité, son esprit de collaboration et sa passion pour ses patients et les travaux scientifiques apporteront énormément à l’avenir de la recherche sur le cancer que nos chercheurs sont à redéfinir. »

« La recherche de la Dre Auer pourrait transformer le traitement du cancer dans le monde entier », ajoute la Dre Virginia Roth, médecin-chef à L’Hôpital d’Ottawa. « Nous sommes chanceux qu’elle soit là pour inspirer les jeunes médecins et chercheurs en cette ère d’effervescence et de découvertes prometteuses dans le domaine de la cancérologie. »

 

Appuyez les soins aux patients et la recherche à L'Hôpital d'Ottawa - Faire un don